La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 262,30
    -537,71 (-2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Le géant bancaire Wells Fargo licencie un de ses hauts cadres qui aurait... uriné sur une septuagénaire

Flickr

Shankar Mishra, qui selon les médias, était le vice-président de la filiale indienne de Wells Fargo, a été licencié à la suite de la plainte déposée auprès de la direction d'Air India par la passagère de 72 ans concernant un incident ayant eu lieu le 26 novembre au cours d'un vol New York-New Delhi. "Wells Fargo fait respecter par ses employés les règles les plus strictes en matière de comportement professionnel et personnel", a souligné le groupe bancaire jugeant "ces allégations extrêmement perturbantes", le vendredi 6 janvier.

Cette personne a été licenciée, a indiqué Wells Fargo, sans nommer M. Mishra ni préciser ses fonctions. Le groupe bancaire a assuré également qu'il coopérait avec la police. Mishra, qui aurait été sous l'emprise de l'alcool au cours de son voyage le 26 novembre entre New York et New Delhi, est en fuite après une plainte déposée par la compagnie aérienne. Selon la police de New Delhi, il est toujours en fuite mais les policiers sont entrés en contact avec sa famille. Dans une déclaration diffusée par ses avocats et publiée par les médias, M. Mishra a affirmé qu'il avait réglé le problème en dédommageant la passagère à l'époque de l'incident.

"Les messages WhatsApp entre l'accusé et la dame montrent clairement que l'accusé avait fait nettoyer les vêtements et les sacs le 28 novembre" et que ces articles "ont été livrés le 30 novembre", selon le communiqué cité par India Today. La compagnie Air India, récemment achetée par le conglomérat indien Tata Group (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le malus écologique 2023, les copropriétés bientôt bénéficiaires du tarif garanti d'électricité ?… Le flash éco du jour
Intelligence artificielle : voici ce qui nous attend en 2023
Influenceurs : bientôt un code de bonne conduite mis en place par le gouvernement ?
Réforme des retraites : "la responsabilité" des Républicains saluée par le gouvernement
Réforme des retraites : le patron des Républicains prêt à "voter une réforme juste"