La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    35 713,32
    +313,88 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Fric, pognon, flouze ou pèze : ce que cachent les mots de l'argent

·1 min de lecture
Billets, ado, fric
Billets, ado, fric

D’où viennent-ils ?

Fric. L’argot est le signe d’une langue qui vit et se transforme à l’envi. Un truc de jeunes, l’argot ? Oh non : « On trouve des traces d’argot dès le 13e siècle, souligne Kétévan Djachy, professeure en philologie, membre d’un groupe de recherches à l’Université de Séville. Au début, il s’agissait d’une langue secrète utilisée par la pègre, les mendiants, les gueux… » L’argot de l’argent, lui, est plus « récent »… même si « fric » est un contre-exemple parfait : son usage « remonte au 19e siècle » : « Fric est tiré de fricot ou de fricandeau, qui signifiaient ragoût de viande. »

Pognon. Ce fric, à vous de le « poigner » ! Le verbe « poigner », qui signifiait « saisir avec la main » tire lui aussi ses origines du 19e siècle. Est-ce parce que la monnaie est palpable que ce verbe s’est transformé en pognon ? Probablement.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, assurance vie, compte courant… L'effet pervers de l'inflation sur votre épargne
- Compte pro : une néobanque en plus de sa banque principale, pour quoi faire ?
- Crédit immo et conso : vos revenus qui font encore peur au banquier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles