La bourse ferme dans 4 h 33 min
  • CAC 40

    6 346,97
    -15,71 (-0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 684,86
    -18,56 (-0,50 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0435
    +0,0018 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -6,10 (-0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    28 801,14
    +14,77 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    673,04
    -8,06 (-1,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,89
    -0,60 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 947,41
    -80,52 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 421,47
    +3,32 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2257
    -0,0006 (-0,05 %)
     

Ces friandises sont rappelées pour risque de salmonelle

Après les œufs en chocolat Kinder, d'autres sucreries font l'objet de rappel sur tout le territoire. Il s'agit des douceurs sucrées de la marque Elite Strauss. Des dizaines de produits sont rappelés pour risque de salmonelle, rapporte Rappel Conso sur son site web le jeudi 5 mai. Parmi les 27 gourmandises concernées : les chewing-gums et des barres chocolatées (comme ces mini-barres au chocolat au lait pétillant, au chocolat au lait fourrés à la crème de lait, et au chocolat au lait fourrés lentilles et choco), ou encore cette barre noix de coco enrobée de chocolat au lait.

Attention également aux tablettes de chocolat, aux cookies, aux brownies, aux mini-barres energy, aux galettes de riz nappées de chocolat de la marque, ainsi qu'aux bonbons Elite. L'ensemble des produits concernés par le rappel sont accessibles sur le site du gouvernement Rappel conso. La procédure de rappel s'arrêtera à la fin du mois de juin.

Ces mesures interviennent plusieurs jours après une première série de rappels de produits fabriqués au sein de l’usine Elite de Nof Hagalil située en Israël. L’entreprise Strauss a décidé de retirer du marché français, par précaution, tous les articles conçus dans cette unité de fabrication "malgré le fait que nous n’avons actuellement aucune indication que ces produits puissent poser problème", a précisé l'entreprise dans les colonnes du Midi Libre le vendredi 6 mai. Fin avril, les autorités sanitaires israéliennes avaient décidé de fermer cette usine pour trois mois, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Les planètes s’alignent en faveur du dollar américain, attention au retour de la guerre des devises"
La cargaison de café pour Nespresso cachait 500 kilos de cocaïne
Elle se casse la jambe en Allemagne, cette retraitée française reçoit une facture de 8.000 euros
Bonbons, béton 2.0... Ils n'ont pas encore 30 ans mais ils sont déjà patrons
Éric Zemmour de nouveau au tribunal à cause de son clip de campagne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles