La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 802,29
    +547,46 (+2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Free Mobile n’est pas du tout pressé de couper le cordon avec Orange

antenne-relais
antenne-relais

Free Mobile désire profiter encore un peu du réseau d’Orange. L’opérateur souhaite prolonger encore quelque temps son accord d’itinérance avec son partenaire, alors qu’il est censé s’arrêter fin 2022.

Couper le cordon entre Orange et Free Mobile s’avère manifestement moins évident que prévu. Alors que l’accord entre les deux opérateurs de téléphonie mobile est censé s’achever à la fin de l’année, après avoir existé pendant plus de dix ans, Free aimerait bien au contraire avoir le droit de le prolonger encore un peu, après 2022.

C’est ce que révèle le journal Les Échos dans son édition du 28 juillet 2022, en relatant les efforts du quatrième opérateur afin de bénéficier d’une nouvelle extension de ce partenariat. En somme, Orange porte le signal de Free Mobile ; il s’agissait d’aider l’entreprise, qui est arrivée tardivement sur le marché mobile, à avoir un service immédiatement opérationnel, et donc compétitif.

Un accord nécessaire, mais de moins en moins performant

Ce marché a été mis en place en 2011, en amont du lancement commercial des offres de Free Mobile, afin de laisser aux deux partenaires le temps de se préparer. Cette itinérance doit s’arrêter à un moment, lorsque le réseau de Free Mobile, qui est en cours de déploiement, sera assez robuste et étendu pour être autonome. Plus celui-ci croît, plus l’aide d’Orange diminue.

Aux dernières nouvelles, ce deal entre les deux opérateurs doit prendre fin au 31 décembre 2022,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles