La bourse est fermée

Les opérateurs comptent sur un geste simple des Français pour éviter de saturer les réseaux

"C'est une responsabilité collective", de savoir prioriser ses usages et donc de les limiter, une fois de plus, aux tâches essentielles. Interrogé sur les gestes à adopter pour rationaliser sa consommation, le secrétaire général d'Altice a un conseil simple : privilégier le wifi à la 4G. "Quand vous êtes à la maison, il vaut mieux se mettre en wifi pour téléphoner, pour travailler, pour communiquer, pour s'informer.C'est un petit geste qui permet de passer sur les réseaux fixes, via les box. Et le réseau fixe a une capacité encore plus importante que les réseaux mobiles".

A lire aussi — Voici quel est le meilleur opérateur mobile pour regarder Netflix ou YouTube entre Orange, Free, Bouygues et SFR, selon l'Arcep

En cas de proche saturation des réseaux, les quatre opérateurs français — Free, Bouygues Telecom, SFR et Orange — pourraient tout de même décider de limiter les connexions aux plateformes de streaming ou aux services de jeux vidéo. Cette action passerait par la diminution de la bande passante des sites de divertissement. Sans le dire ouvertement, et dans un langage convenu, Arthur Dreyfuss laisse entendre que ce scénario est envisagée. "Nous pourrions effectivement avoir besoin de nous adapter pour répondre aux priorités du pays".

Votre fournisseur d'accès à internet connaît exactement le détail de votre usage du web. Il est donc en mesure de réduire le débit des applications qui consomment le plus de données. Netflix et Google étaient à l'origine de près de 40% du trafic sur Internet en France selon le régulateur des télécoms, l'Arcep. Parmi les autres services les plus consommateurs de bande passante, on retrouve aussi Facebook ou encore l'hébergeur français, OVH.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lime, Jump, BlaBlaBus... Les applications de transport sont à l'arrêt avec le confinement
5 comptes Instagram à suivre pour faire du sport à la maison durant le confinement
Des fonctionnaires chinois se sont rendus à cheval dans les régions reculées du pays pour alerter sur le coronavirus
Coronavirus : ces mesures sanitaires vont être prises dans les supermarchés pour ralentir l'épidémie
Le CAC 40 n'en finit plus de chuter, plongé dans l'incertitude sur les conséquences du coronavirus