La bourse est fermée
  • Dow Jones

    26 519,95
    -943,24 (-3,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,87
    -426,48 (-3,73 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1759
    -0,0030 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 284,52
    +80,16 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,22
    -11,47 (-4,20 %)
     
  • S&P 500

    3 271,03
    -119,65 (-3,53 %)
     

François Asselin : "Une autre vague de dépôts de bilan arrivera à partir du premier trimestre 2021"

·1 min de lecture

La situation économique vous inquiète-t-elle?
L'ambiance est pesante et il nous faut des actes d'espoir. L'enjeu pour l'exécutif et les Français est simple : relancer la relance. Sur 1,8 millions d'entreprises qui ont au moins un salarié, seules 5.000 en comptent plus de 250. Ces PME, on ne s'adresse pas à elles uniquement à partir d'en haut. Si on veut que ce plan d'investissement irrigue toutes ces sociétés, il faut absolument s'appuyer sur les territoires. La méthodologie est aussi importante que les idées. L'intendance doit suivre.

"

Il faudrait rédiger un guide de la relance pour les nuls afin de vulgariser la chose publique, la rendre comestible

"

Les TPE-PME risquent-elles d'être les oubliées du plan de relance?
Les grosses entreprises connaissent parfaitement le fonctionnement du système étatique. Elles sont armées et musclées pour défendre leurs intérêts. Un secrétaire général d'un groupe international saura appeler un préfet en cas de blocage. Pas le patron d'une PME. C'est pour cela que quand on est grand, il faut avoir des actes de petit. Et quand on est petit, avoir des actes de grand. Tapez "plan de relance" dans Google : vous tombez sur un document de 298 pages du ministère de l'Economie. Vous en faites quoi quand vous êtes patron de PME? Il faudrait rédiger un guide de la relance pour les nuls afin de vulgariser la chose publique, la rendre comestible.

Redoutez-vous un non-recours aux aides?
Nous ne sommes pas des chasseurs de primes mais d'activité. Si une ent...


Lire la suite sur LeJDD