Publicité
La bourse ferme dans 1 h 9 min
  • CAC 40

    8 089,51
    -51,95 (-0,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 026,74
    -20,25 (-0,40 %)
     
  • Dow Jones

    39 870,18
    -2,81 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0840
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    2 400,50
    -25,40 (-1,05 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 436,52
    -790,26 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 505,91
    -20,51 (-1,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,54
    -1,12 (-1,42 %)
     
  • DAX

    18 693,43
    -33,33 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 358,93
    -57,52 (-0,68 %)
     
  • Nasdaq

    16 843,15
    +10,53 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    5 320,86
    -0,55 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2738
    +0,0026 (+0,21 %)
     

Qui sont ces Français qui choisissent de vivre toute l’année dans un camping ?

Anna Kwiatkowska/Adobe Stock

Le mal-logement continue de miner notre société. 2023 a même été une «année noire», marquée par une «aggravation alarmante de la crise du logement», selon la Fondation Abbé Pierre. Au point que, pour éviter de se retrouver à la rue, de plus en plus de Français se voient contraints d’élire domicile dans des campings, les détournant de leur fonction traditionnelle de loisirs et de tourisme. Un phénomène en pleine expansion d'après le sociologue Gaspard Lion, qui estime qu'environ 100 000 Français ont opté pour cette vie permanente en camping, comme il l'explique dans son ouvrage Vivre au camping. Un mal-logement des classes populaires paru cette année.

Parmi eux, des résidents tels que Jean-Pierre trouvent leur bonheur dans leur mobil-home, où ils vivent depuis douze ans, considérant cet espace comme un véritable paradis. Des journalistes du Parisien sont allés à la rencontre de ce septuagénaire, heureux propriétaire d'un mobil-home acquis pour 20 000 euros, situé dans un camping trois étoiles de la région parisienne. Contrairement aux idées reçues, beaucoup voient dans le camping une opportunité positive, une alternative préférable face à un accès restreint au marché locatif privé. Des résidents comme Jean-Pierre aspirent à une meilleure qualité de vie et déclinent les offres de logement traditionnel en faveur d'un établissement en camping. D'autres y voient une solution à leurs problèmes de logement ou un moyen de se reconstruire après des épreuves.

Cependant, cette vie n'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sa maison contre des millions : elle refuse de quitter le domicile qu’elle occupe depuis 1959
«L’agence» sur Netflix : qui sont les clients célèbres de la famille Kretz ?
Déclaration de revenus 2024 : quels abattements appliquer à vos loyers Airbnb de 2023 ?
Impôts : propriétaires, quelles charges pouvez-vous déduire de vos revenus de locations meublées ?
Immobilier : ces jeunes fonctionnaires optent pour le partage de logement avec des seniors