Publicité
La bourse ferme dans 4 h 43 min
  • CAC 40

    8 107,53
    +15,42 (+0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 046,19
    +21,02 (+0,42 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    2 366,90
    -26,00 (-1,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 285,71
    -394,19 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,16
    -0,50 (-0,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,25
    +0,68 (+0,88 %)
     
  • DAX

    18 730,97
    +50,77 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    8 371,32
    +0,99 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2726
    +0,0006 (+0,05 %)
     

Le fort Boyard en péril : découvrez le prix de sa rénovation

Philippe TURPIN

Le fort Boyard a besoin de se refaire une beauté. La célèbre fortification, balayée par les vagues depuis sa construction en 1857 et située entre les îles d’Aix, d’Oléron et de Ré, nécessite une petite rénovation. «Sans travaux d’envergure, le fort Boyard est destiné à la ruine», assure le département de la Charente-Maritime, auprès de nos confrères du Parisien. Pour le sauver, le Département, qui en est le propriétaire, compte bien mettre la main au portefeuille, en injectant 44 millions d’euros.

Au fil des ans, le fort a perdu l’éperon et le havre d’accostage qui le protégeaient des assauts des vagues. Ainsi, Sylvie Marcilly, présidente du département, entend le rebâtir, au nord de l’édifice, ce qui permettrait de «casser les vagues» et de soulager le fort qui voit aujourd’hui ses parois intérieures se décoller et se décaler inexorablement. Quant au sud de l’édifice, un havre d’accostage sera reconstruit. «Ma volonté, c’est d’ouvrir le fort Boyard au grand public. La jauge sera petite, les réservations se feront à l’avance, mais cela viendra compenser l’effort financier du Département. Et nous réaliserons le rêve de nombreux enfants !» assène Sylvie Marcilly.

Si le département de la Charente-Maritime compte injecter 44 millions d’euros, il va également solliciter des subventions auprès de l’Union européenne, de l’État et de la région Nouvelle-Aquitaine. Un appel au mécénat et aux dons devrait être lancé dans les prochains mois. Concernant les travaux, le Département annonce que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taylor Swift : un nouvel album et des concerts à Paris, une aubaine pour le tourisme musical
Une rare collection de montres de luxe appartenant à Michael Schumacher mise en vente aux enchères
Grève du 25 avril : journée noire pour le transport aérien en prévision ce jeudi
Appel à la grève : les pharmacies seront-elles fermées le 30 mai ?
Taxe foncière : les locataires devront-ils bientôt en payer une partie ?