La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 225,61
    -458,13 (-1,54 %)
     
  • Nasdaq

    10 737,51
    -314,13 (-2,84 %)
     
  • Nikkei 225

    26 422,05
    +248,07 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    0,9820
    +0,0081 (+0,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 165,87
    -85,01 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    19 830,46
    -291,46 (-1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,40
    -1,58 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    3 640,47
    -78,57 (-2,11 %)
     

Flambée des prix de l'énergie : ArcelorMittal met à l'arrêt plusieurs de ses hauts-fourneaux en Europe

Getty Images

Le deuxième sidérurgiste mondial ArcelorMittal a décidé de mettre à l'arrêt deux de ses hauts-fourneaux en Europe, à Brême (nord-ouest de l'Allemagne) et dans les Asturies (nord de l'Espagne), afin de faire face à la baisse de la demande et à la flambée des prix de l'énergie. ArcelorMittal va mettre à l’arrêt deux installations en Allemagne en raison "de prix de l'énergie qui ont grimpé de manière exorbitante", affectant ainsi "fortement" la compétitivité de la production d'acier, a expliqué le groupe dans un communiqué publié vendredi 2 septembre.

"À cela s'ajoutent une faible demande du marché, des perspectives économiques négatives et des coûts de CO2 toujours élevés en matière de production d'acier", déplore ArcelorMittal, qui s'inquiète du fait qu'en Allemagne, "toutes les installations ne peuvent plus être exploitées de façon rentable". Le ralentissement de l'industrie automobile, habituel gros client de l'industrie sidérurgique, est notamment souligné.

L'un des deux hauts-fourneaux du site de production d'acier plat de Brême sera donc fermé "à partir de la fin septembre, et ce jusqu'à nouvel ordre". "Les coûts élevés du gaz et de l'électricité pèsent fortement sur notre compétitivité", a expliqué Reiner Blaschek, le patron d'ArcelorMittal Allemagne, également responsable de l'usine de Brême. Il a en outre dénoncé la nouvelle taxe sur le gaz qui entrera en vigueur le 1er octobre en Allemagne, destinée à éviter la faillite des importateurs et distributeurs de gaz.

Par ailleurs, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Entrée en Bourse de Porsche : décision imminente de Volkswagen
American Airlines, Ryanair, Delta Air Lines… Découvrez le classement des compagnies aériennes ayant transporté le plus de passagers en 2021
CAC 40 : la Bourse de Paris rouge vif, le géant du gaz Gazprom inquiète, le pétrole à surveiller
À moins de 0,99 dollar, l'euro est à son plus bas niveau depuis 20 ans
Inflation, économie… “l’Allemagne est à la peine !”