Publicité
Marchés français ouverture 2 h 18 min
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    37 199,82
    +131,47 (+0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0669
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    16 506,66
    +282,52 (+1,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 576,81
    +593,84 (+0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,11
    +106,49 (+8,11 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     

Finances publiques : 20 milliards d’euros d’économies en 2025, mission impossible ?

Capital / Adobe Stock

Bruno Le Maire doit maudire ce dimanche 18 février où il a dû se rendre sur le plateau du JT de TF1. «La prévision de croissance était de 1,4% pour 2024 et nous la révisons à 1%», a-t-il indiqué en préambule. Conséquence d’une croissance atone en ce début d’année, le ministre de l’Economie a surtout été contraint d’annoncer une bien mauvaise nouvelle : «un effort immédiat de 10 milliards d’économies» de l’Etat. Une mesure d’urgence qui s’est traduite, dès le 21 février, par la parution d’un décret au Journal officiel. Et qui aurait pu être évitée, selon certains experts. «Les chiffres de croissance de l'exécutif n’étaient pas du tout réalistes, griffe Anne-Sophie Alsif, cheffe économiste de BDO France. Quand nous prévoyions 0,8% de croissance en 2024, le gouvernement tablait sur 1,4% dans son projet de loi de finances.» Un procès en insincérité budgétaire qui a le don d’agacer l’exécutif et les parlementaires de la majorité.

Mercredi 6 mars, nouvelle salve. «Pour tenir notre trajectoire de déficit sous les 3% d’ici 2027, dès 2025 nous avons des économies à faire, des efforts à faire qui sont automatiquement revus à la hausse. On est plus proche des 20 milliards d’euros que des 12 milliards», annonce Thomas Cazenave aux parlementaires. Le ministre des Comptes publics lâche un chiffre qui claque : 20 milliards d’euros d’économies à trouver dans le projet de loi de finances pour 2025. La course contre la montre s’accélère. Car ce chiffre est bien supérieur aux 12 milliards d’euros (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Endométriose : vers le remboursement du test salivaire dès 2025 ?
Investissement immobilier : pourquoi le rendement des SCPI va grimper en 2024
SNCF : l'amende de 270 euros dressée au passager qui avait échangé sa place avec un autre voyageur, finalement annulée
Qu'est-ce qu'un ETF actif, ce nouveau placement qui arrive en France ?
Les recettes du succès de la première banque en ligne française