La bourse ferme dans 45 min
  • CAC 40

    5 800,41
    -9,32 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 696,09
    -11,63 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    31 409,41
    +17,89 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2060
    -0,0028 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 708,40
    -25,20 (-1,45 %)
     
  • BTC-EUR

    42 088,04
    +804,57 (+1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,55
    +27,45 (+2,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,76
    +1,01 (+1,69 %)
     
  • DAX

    13 998,31
    -41,49 (-0,30 %)
     
  • FTSE 100

    6 633,93
    +20,18 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    13 159,36
    -199,42 (-1,49 %)
     
  • S&P 500

    3 845,56
    -24,73 (-0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3931
    -0,0025 (-0,18 %)
     

Vers la fin du crédit conso ?

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
homme en train de prendre un crédit à la consommation
homme en train de prendre un crédit à la consommation

Le prêt à la consommation, pour faire des travaux ou acheter son auto et autres biens de consommation, est-il sur la sellette ? Alors que plus de 35% des Français détenaient au moins un crédit conso en 2001, ils sont, 20 ans plus tard, moins d’un quart, d’après l’Observatoire des crédits aux ménages de la Fédération bancaire française (FBF). Précisément, 24,9% des Français remboursent en ce moment au moins un prêt à la consommation, une proportion au plus bas depuis 1989.

Ces chiffres contrastent avec la progression du prêt immobilier. En 2001, 29% des Français avaient un crédit immo sur le dos, soit une proportion inférieure au prêt conso. Mais aujourd’hui, c’est l’inverse. Le prêt immo est plus répandu avec un taux de détention de 31,4% en 2020.

Ce recul des crédits à la consommation s’explique notamment par la baisse de l’usage des cartes de crédit. En 2020, 3,4% des personnes ayant un crédit conso en cours l’ont contracté en se servant de leur carte de crédit, contre 4% en 2019 et près de 8% en 2009. Un déclin que le confinement, et la fermeture des magasins dits non-essentiels, a évidemment amplifié.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie en gestion pilotée : le palmarès des performances de 2020
- Banque en ligne : 4% des Français ont un compte chez Boursorama
- Neige et verglas : êtes-vous responsable si un piéton chute devant chez vous ?