Publicité
Marchés français ouverture 6 h 20 min
  • Dow Jones

    38 949,02
    -23,39 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 947,74
    -87,56 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    39 004,04
    -203,99 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    16 429,57
    -107,28 (-0,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 741,15
    +4 300,78 (+8,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,76
    -8,42 (-0,17 %)
     

La filière bio est en danger, alerte la Fondation pour la Nature et l’Homme

monticellllo/Adobe Stock

15% de surfaces agricoles biologiques. C’est le chiffre que la France aurait dû atteindre en 2022 si elle avait tenu les objectifs de son dernier Plan ambition bio. Au lieu de cela, elle est péniblement arrivée à se stabiliser à 10,7% et rien ne garantit que ce chiffre ne recule pas à l’avenir. La faute, en partie, à l'inflation, qui détourne les consommateurs de ces produits sans pesticides, plus respectueux de l'environnement et de la biodiversité mais aussi plus chers.

A la veille d’un nouveau Plan ambition bio du ministère de l’Agriculture, attendu au cours de ce premier trimestre, la Fondation pour la Nature et l’Homme alerte sur la situation de la filière et propose des solutions pour la sortir de la crise. Entretien avec Thomas Uthayakumar, directeur des programmes et du plaidoyer de la FNH.

Capital : Comment se profile le prochain Plan Ambition bio ?

Thomas Uthayakumar : Il devrait afficher encore une fois des ambitions extrêmement élevées, avec 18% des surfaces agricoles utiles converties en bio en 2027 et 20% en 2030. Si on ne change pas de méthode, on risque de reproduire l'échec d'un autre plan, Ecophyto, qui a pour objectif, depuis 15 ans, de réduire les pesticides et qui n'y parvient pas.

Comment se matérialisent les difficultés de la filière ?

En 2022, le nombre de surfaces agricoles en première année de conversion bio a diminué de 40% par rapport à 2021. Pire, les déconversions, c’est-à-dire le retour de terres bio à l’agriculture conventionnelle, ont augmenté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour la première fois, l'espérance de vie des hommes atteint 80 ans
TokTokDoc fait entrer la téléconsultation dans les maisons de retraite
Affaire Oudéa-Castéra : après la publication d'un rapport sur l'école Stanislas, la ministre entraîne l'établissement dans la tourmente
Démographie 2024 : quel est le nombre d’habitants en France ?
Mairie de Paris : Rachida Dati, nouvelle ministre de la Culture, annonce (déjà) sa candidature