Publicité
Marchés français ouverture 1 h 22 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 390,36
    +287,92 (+0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0724
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 897,05
    -39,07 (-0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 328,86
    -681,89 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 366,96
    -21,20 (-1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

Fausses promos : Amazon, Cdiscount, Leclerc… l’UFC-Que Choisir porte plainte contre 8 sites de commerce en ligne

Pexels

Les promos n'étaient pas des promos. L'UFC-Que Choisir a déposé plainte contre huit plateformes de e-commerce qui proposent de fausses promotions aux clients. Amazon, ASOS, Cdiscount, E.Leclerc, La Redoute, Rue du Commerce, Veepee et Zalando "dupent les consommateurs en leur faisant miroiter de belles affaires", selon l'association de défense des consommateurs qui annonce porter plainte pour pratiques commerciales trompeuses, ce mercredi 31 mai. Elle demande par ailleurs à la Commission européenne "d'interdire strictement les prix de comparaison".

L'association a mené l'enquête sur 6.586 annonces et dans neuf cas sur dix (96,6 %), les promotions étaient frauduleuses. Les plateformes en ligne affichent "librement" un prix de référence avec lequel comparer leur produit, "de manière à présenter leur offre comme une affaire à ne pas manquer". Sauf que cette pratique est illégale depuis un an. La directive européenne "Omnibus" encadre l'affichage d'une réduction de prix. Elle impose que cela soit fait en comparaison avec le prix le plus bas pratiqué par le vendeur dans le mois précédant la mise en place de cette promotion.

"Les commerçants ne s’en tiennent pas uniquement à l’utilisation de toutes ces dénominations. Ils mettent également tout en œuvre pour reproduire le format visuel d’une promotion, afin d’entretenir la confusion des consommateurs", ajoute l'UFC-Que Choisir qui précise qu'il est, de fait, "très difficile de faire la différence entre une annonce de réduction des prix (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Procès du Mediator : l'accusation réclame près de 200 millions d'euros d'amende et de la prison ferme pour l'ancien dirigeant
Decathlon va vendre les raquettes et t-shirts de Gaël Monfils avec lesquels il a joué cette saison
Dette : taux, Bourse… en cas de dégradation de la note de la France, faut-il craindre un scénario noir ?
Lidl : ces cosmétiques Cien contiennent des substances toxiques, selon l'UFC-Que Choisir
LVMH, Hermès et Kering plombés en Bourse par la Chine