Marchés français ouverture 6 h 22 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    27 009,58
    +349,83 (+1,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    29 001,86
    +386,56 (+1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    689,22
    +446,54 (+184,00 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Fausse alerte : un avion participant à un événement sportif déclenche l'évacuation du Capitole à Washington

·1 min de lecture

"Evacuez le Capitole des Etats-Unis" : l'inquiétante alerte faisant état d'une menace aérienne potentielle, émise à environ 18H30 (22H30 GMT) le mercredi 20 avril, a été levée moins de vingt minutes plus tard. Il s'agissait en fait d'un inoffensif avion participant à un événement sportif, un cafouillage qui a provoqué l'irritation de la puissante cheffe des démocrates au Congrès, Nancy Pelosi. Les forces de l'ordre, qui ont justifié l'évacuation par un "souci de précaution", ont promis "plus d'informations à venir". Plus de deux heures après l'avertissement initial, elles n'avaient toujours pas fourni de raison officielle.

Mais un simple et embarrassant problème de communication semble être à l'origine de la fausse alerte. En effet, la menace signalée n'était en fait que des parachutistes de l'armée américaine, largués depuis un avion pour participer à un spectacle d'avant-match au stade de baseball, situé à moins de 2 kilomètres du Capitole. "Le fait que l'autorité américaine de l'aviation ait apparemment échoué à informer la police du Capitole du survol prévu du Nationals Stadium est scandaleux et inexcusable", s'est agacée la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, dans un communiqué cinglant.

"La panique inutile causée par cette apparente négligence a été particulièrement préjudiciable aux élus, au personnel et aux employés institutionnels, toujours marqués par le traumatisme de l'attaque sur leur lieu de travail le 6 janvier", a-t-elle poursuivi, faisant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Etats-Unis : la vidéo d'un enfant de 8 ans embarqué par la police pour un paquet de chips fait polémique
Une infirmière soupçonnée d'avoir eu recours à des surfacturations à hauteur de… 260.000 euros
Revalorisation des enseignants : le nouvel engagement du candidat Macron
Voici pourquoi certaines retraites ont fortement baissé, les clés pour bien investir dans l’immobilier… Le flash éco du jour
Face à Emmanuel Macron, la revanche de Marine Le Pen tourne court

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles