Publicité
Marchés français ouverture 4 h 7 min
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,88 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    39 001,39
    +196,74 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 155,74
    +128,03 (+0,71 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 469,40
    -2 230,44 (-3,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 258,78
    -50,94 (-3,89 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     

Faillite de SVB : Larry Fink, le patron de BlackRock, craint des déboires en cascade

Bloomberg

Il est encore trop tôt pour savoir comment va évoluer la situation bancaire mais il est possible que les banques régionales américaines se retrouvent dans une "crise qui s'éternise", a averti mercredi 15 mars Larry Fink, patron du géant américain de la gestion d'actifs BlackRock.

La brusque remontée des taux destinée à lutter contre l'inflation après des années de politiques monétaires et budgétaires très accommodantes est le "prix à payer pour des années d'argent facile", estime-t-il dans sa lettre annuelle aux investisseurs. Cette remontée a au passage exposé "des fissures dans le système financier", qui ont conduit à la défaillance de SVB et de deux autres banques.

"Il est encore trop tôt pour connaître l'étendue des dégâts", avance le responsable. "La réponse de la part des régulateurs a jusqu'à présent été rapide et des actions décisives ont permis d'éviter les risques de contagion". Mais lorsque la Fed a par le passé durci sa politique, cela a parfois conduit à des "faillites financières spectaculaires", comme la crise des caisses d'épargne américaines (Savings and Loans) qui s'est "éternisée" dans les années 1980 et 1990 et a conduit à la faillite de plus de 1.000 établissements.

"Nous ne savons pas encore si les conséquences de l'argent facile et des changements réglementaires se répercuteront sur l'ensemble du secteur bancaire régional américain (comme lors de la crise des caisses d'épargne), avec d'autres saisies et fermetures à venir", a prévenu Larry Fink.

PUBLICITÉ

Pour lui, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’enseigne de bricolage qui monte !
Les scooters Zeway lèvent 27 millions d'euros de fonds pour se lancer en dehors de la capitale
Comment les réseaux sociaux ont accéléré l'effondrement de la Silicon Valley Bank
Facebook : près d’un quart des images politiques postées sur la plateforme seraient des fake news
GPT-4 : les incroyables performances du petit frère de ChatGPT