La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    28 860,57
    -371,28 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Facilités de paiement : Alma obtient le feu vert du gendarme des banques

·1 min de lecture
Achat en ligne
Achat en ligne

Vous êtes désormais plus de 30% à l’utiliser régulièrement, selon un récent sondage (1) : le paiement en 3 ou 4 fois est en plein décollage en France, où il bénéficie notamment de l’essor du e-commerce. À tel point que les pouvoirs publics réfléchissent à encadrer plus strictement ces facilités de paiement, très facile d’accès et susceptibles d’entraîner des difficultés financières chez des ménages financièrement fragilisés.

La question se pose d’autant plus que ce marché, certes dominé par des organismes de crédit traditionnels (Oney, Floa, Cofidis…), intéresse également des acteurs extra-bancaires, venus du secteur technologique, qui échappent dans l’immédiat à la régulation du gendarme du secteur financier, l’ACPR (2).

Lire aussi : Mini crédit, LLD, paiement en plusieurs fois : la face cachée d'un business polémique

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : 3 solutions si vous ne pouvez pas payer
- Ryanair continue de surfacturer certaines cartes bancaires
- Impôts 2021 : mardi, c'est la date limite