La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 959,38
    -342,80 (-1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Facebook n’est pas encore tiré d’affaire avec les règles sur les cookies

cookie monster
cookie monster

La Cnil a levé son injonction contre Facebook, estimant que le réseau social a répondu à ses demandes. Mais le site pourrait bientôt avoir de nouveaux problèmes avec l’autorité de contrôle.

Facebook peut momentanément souffler. Ce jeudi 28 juillet, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a fait savoir que la procédure ouverte contre le réseau social américain est désormais refermée. L’instance de contrôle considère que le site communautaire a satisfait ses exigences. Cela étant, l’entreprise n’est pas encore tout à fait tirée d’affaire.

L’autorité administrative indépendante acte que Facebook a enfin mis en place un bouton permettant de refuser les cookies très facilement. La Cnil bataille depuis plusieurs années pour faire en sorte que le refus des cookies soit aussi simple que leur acceptation par les internautes. Un travail de longue haleine : les sites trainent des pieds pour rentrer dans le rang.

Un bouton de refus des cookies sur Facebook

N’importe qui se rendant sur Facebook peut dorénavant voir la présence d’un encart informatif comportant deux boutons d’action. Le premier est un bouton de refus qui se limite aux cookies essentiels. Le second est un bouton qui autorise les cookies essentiels et optionnels. Cet encart n’apparait pas si vous avez déjà visité Facebook et approuvé l’un ou l’autre cas de figure.

Les cookies, aussi appelés témoins de connexion, sont des fichiers informatiques qui sont déposés sur l’appareil de l’internaute (comme un ordinateur,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles