Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 052,64
    -34,74 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    16 246,96
    -27,98 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,43 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 899,89
    +4 201,88 (+7,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 137,51
    +0,43 (+0,01 %)
     

Face à la hausse des coûts de l'énergie, cette ville décide de fermer sa mairie… logée dans un château

Wikipédia

L'expression "mener la vie de château", qui dénote un certain faste, n'a jamais été aussi peu appropriée. À Nangis (Seine-et-Marne), les services de la mairie, installés dans un château édifié au xiiie siècle, vont déménager, poussés par la flambée des coûts de l'énergie. "Un château, c’est compliqué à chauffer", explique ainsi la maire, Nolwenn Le Bouter (LR), citée par Le Parisien qui rapporte l'information le 9 novembre.

Les services municipaux vont être transférés dans d’autres bâtiments communaux, notamment la médiathèque, où se retrouveront les ressources humaines, la direction générale et le bureau de la maire. C’est aussi là que doit être mis en place le futur accueil du public. "L’enjeu est de rationaliser, de concentrer, pour libérer des espaces ailleurs, vider le château et baisser le chauffage à une température où il ne se dégradera pas. Le tout, sans fermer de services", souligne la maire.

Il faut dire que la vieille bâtisse souffre d'une isolation inadaptée aux exigences de notre époque. "On a des fenêtres qui sont en bois très abîmé. D’autres ont été changées par endroits il y a une vingtaine d’années, explique Nolwenn Le Bouter. Dans certains espaces, il n’y a pas de double vitrage, dans d’autres, il n’y a pas d’isolation du tout : on est directement sous les ardoises du toit !" indique Nolwenn Le Bouter.

La municipalité avait certes commencé à anticiper la réalisation d’économies d'énergie, en particulier en changeant l’éclairage public pour des LED moins gourmandes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Enseignement : Les mathématiques à nouveau obligatoires au lycée dès septembre 2023
Il invente une application pour être informé des chasses en temps réel
Face à la flambée des prix de l’énergie, les entreprises réclament plus de soutien du Gouvernement
Les trottinettes en libre-service vont-elles bientôt disparaître des rues de Paris ?
Victime d’une escroquerie au faux chèque en vendant sa voiture, il met en cause sa banque