La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 660,41
    -838,34 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

EXCLUSIF: Plusieurs cimentiers brésiliens candidats au rachat d'actifs de LafargeHolcim

·1 min de lecture
EXCLUSIF: PLUSIEURS CIMENTIERS BRÉSILIENS CANDIDATS AU RACHAT D'ACTIFS DE LAFARGEHOLCIM

par Tatiana Bautzer et Carolina Mandl

SAO PAULO (Reuters) - Les cimentiers brésiliens CSN Cimentos, filiale du sidérurgiste CSN SA, Cimentos Mizu et Cimento Apodi, dans lequel Titan Cement International détient une participation, ont déposé des offres de reprise d'actifs mis en vente par LafargeHolcim, ont déclaré deux sources proches du dossier.

LafargeHolcim espère retiré entre 1,0 et 1,5 milliard de dollars de cette opération, ont déclaré ces sources.

Ces trois groupes souhaitent d'acquérir une grande partie des activités de Lafarge dans le pays, qui comprennent 10 usines de production, ont précisé les sources.

Les plus grands cimentiers brésiliens, Votorantim Cimentos SA et Intercement Brasil SA, ont également déposé des offres, mais ont dû se contenter d'une petite partie des activités en raison de la réglementation anticoncentration, a-t-on appris de même source.

Intercement a refusé de commenter ces informations.

LafargeHolcim, Votorantim Cimentos, Apodi et Mizu n'ont pas répondu aux demandes de commentaires.

Un accord pourrait être annoncé en août, ont ajouté ces sources.

(Reportage Tatiana Bautzer et Carolina Mandl à Sao Paulo;version française Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles