Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 060,26
    -610,78 (-1,54 %)
     
  • Nasdaq

    16 692,87
    -108,67 (-0,65 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0810
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 210,52
    -2 201,88 (-3,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,58
    -43,08 (-2,87 %)
     
  • S&P 500

    5 259,84
    -47,17 (-0,89 %)
     

Une eurodéputée soupçonnée d’avoir détourné des milliers d’euros des caisses d’une fédération de la FNSEA

artjazz/Adobe Stock

Mais où est donc passée Maxette Pirbakas ? C’est la question que se posent les gendarmes et magistrats guadeloupéens depuis des mois. À six semaines des élections européennes, cette eurodéputée d’extrême droite, résidant aux Abymes, a mystérieusement disparu. Or, l’élue de 49 ans est activement recherchée puisqu’elle est visée par une enquête pour avoir détourné près de 57 000 euros des caisses de l’antenne guadeloupéenne de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) de 2017 à 2019, révèle le site Mediapart, mercredi 24 avril.

Maxette Pirbakas, qui possédait à l’époque une exploitation de canne à sucre et de bananes dans le nord de l’île de Grande-Terre, dirigeait la section départementale du premier syndicat agricole français. Selon nos confrères, les enquêteurs, alertés par un courrier anonyme en 2021, ont, en effet, découvert des mouvements suspects sur les comptes de la FDSEA de Guadeloupe (antenne départementale de la FNSEA) durant la présidence de l’ancienne élue du Rassemblement national (RN).

D’importants retraits de liquide (22 600 euros), sans justificatifs, mais aussi des achats de billets d’avion, de vêtements, des soins de cosmétique ou des frais de coiffeur ont notamment été repérés, précise le site d’information. En outre, les autorités soupçonnent Maxette Pirbakas d’avoir apposé de fausses signatures sur des procès-verbaux de réunions du syndicat. Pour ces faits, l’eurodéputée devrait être jugée prochainement. Cependant, depuis plusieurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des préfets dénoncent les pratiques de restaurants insalubres sur les réseaux sociaux
Ce bug qui conduit de nombreux chômeurs à devoir rembourser jusqu’à 100 000 euros de trop-perçus
TikTok met fin à son système addictif de récompenses dans l'UE
Prélèvements mystérieux : la Sfam, filiale d'Indexia, placée en liquidation judiciaire
Le Slip français victime d’une fuite de données personnelles massive