La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0555
    +0,0117 (+1,12 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 776,10
    +129,73 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,94
    +435,26 (+179,36 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Eurobio Scientific s’associe au Dr. Nino Guy Cassuto pour le développement d’un nouveau test PCR dans le cadre de la fertilité masculine

·4 min de lecture
Eurobio Scientific
Eurobio Scientific

Eurobio Scientific s’associe au Dr. Nino Guy Cassuto pour le développement d’un nouveau test PCR dans le cadre de la fertilité masculine

  • Accélération de l’extension du portefeuille propriétaire de tests de routine en biologie moléculaire.

  • Premier test pour une quantification précise et rapide de marqueurs génétiques des spermatozoïdes liés à l’infertilité.

  • Test de biologie moléculaire déployable en routine dans les laboratoires d’analyses publics et privés, permettant d’affiner le diagnostic d’infertilité masculine en complément du spermogramme.

Paris, le 26 avril 2022, 17h45

Eurobio Scientific (FR0013240934, ALERS, éligible PEA-PME), groupe français leader dans le diagnostic médical in vitro de spécialité, annonce ce jour avoir signé avec le Docteur Nino Guy Cassuto un accord de licence exclusif et mondial pour le développement, la fabrication et la commercialisation d’un nouveau test issu de ses brevets relatifs à une nouvelle méthode de sélection de spermatozoïdes, notamment pour la procréation médicalement assistée (PMA).

Développement d’un nouveau test propriétaire

Dans ce cadre, Eurobio Scientific, fort de son savoir-faire en biologie moléculaire, propose la mise au point, la validation et la commercialisation d’un test pour la quantification par qRT-PCR1 de marqueurs génétiques identifiés par le Dr. Cassuto pour le criblage des patients à risque d’infertilité. Ce test qui viendra en complément du spermogramme réalisé en routine, donnera une approche plus précise dans l’exploration de la fertilité masculine.

Ce nouveau test de biologie moléculaire, conçu et développé par la R&D d’Eurobio Scientific, sera produit en interne dans ses locaux des Ulis, et devrait être disponible au cours du deuxième semestre 2022 dans sa version RUO pour les laboratoires hospitaliers et privés, tant en France qu’à l’international.

Une nouvelle stratégie de prise en charge de l’infertilité masculine

Les causes de l’infertilité masculine sont diverses et peuvent puiser leur origine dans un dysfonctionnement d’ordre mécanique, hormonal ou en rapport avec des anomalies spermatiques. Ces dernières peuvent toucher le nombre, la motilité et la forme des spermatozoïdes. Elles ont fait l’objet de nombreuses recherches et publications par le Dr. Cassuto, dans le cadre d’une pratique spécialisée au sein du laboratoire Drouot à Paris, permettant des avancées importantes quant au lien entre la qualité de l’ADN du sperme et l’infertilité masculine. Il a ainsi mis en évidence le rôle potentiel de plusieurs gènes dont un défaut d’expression est corrélé à des altérations de la morphologie des spermatozoïdes, pouvant impacter le développement embryonnaire précoce en PMA, chez les patients hypofertiles voir infertiles2.

Un test permettant la quantification de l’expression de ces marqueurs faciliterait la sélection des spermatozoïdes utilisés dans le cadre d’une fécondation in vitro (FIV) par injection du spermatozoïde dans l’ovocyte (ICSI), et réduirait considérablement le risque d’échecs associé à celle-ci. Il s’inscrirait donc dans une nouvelle stratégie pour une meilleure prise en charge des postulants à une PMA, tout en favorisant une réduction de coûts.

Un marché en croissance

D’une façon générale, le marché global des technologies de procréation assistée (ART) croît chaque année au niveau mondial. Il est ainsi prévu une croissance moyenne d’environ 10% par an pour atteindre 45 milliards de dollars en 20253, avec un peu plus de 11% de croissance pour les FIV4.

Actuellement, il est pratiqué chaque année en France environ 62.000 FIV et 50.000 inséminations. A ces actes de PMA s’ajoutent un certain nombre d’actes médicaux préparatoires qui se traduisent par la réalisation d’environ 370.000 spermogrammes par an5, ce qui se traduirait à l’échelle de l’Europe par un potentiel global d’environ 2 millions d’analyses par an qui pourraient être complétées par la plus-value apportée par un nouveau test PCR,

Le développement de ce nouveau test par Eurobio Scientific s’inscrit donc dans le cadre d’une certaine normalisation des pratiques liées à la PMA, normalisation rendue nécessaire par la croissance continue du nombre des actes.

Prochains rendez-vous financiers

Assemblée générale annuelle : 13 juin 2022

1 La « Polymerase Chain Reaction » (PCR) est une méthode basée sur la multiplication sélective de séquences d'ADN cibles, qui permet de détecter des séquences d'ADN spécifiques présentes dans un produit. La qRT-PCR est une PCR quantitative en temps réel.
2 Cassuto, Piquemal, Boitrelle, & Al “Molecular Profiling of Spermatozoa Reveals Correlations between Morphology and Gene Expression: A Novel Biomarker Panel for Male Infertility”, BioMed Research International, September 2021.
3 Source : Grand View Research 2018
4 Source : Frost & Sullivan 2019
5 Source : AMELI 2022

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles