La bourse ferme dans 8 h 8 min
  • CAC 40

    6 580,96
    +27,10 (+0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 793,26
    +16,45 (+0,44 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0236
    -0,0021 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 805,50
    -10,00 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    23 583,68
    -812,45 (-3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,76
    +2,48 (+0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,12
    -0,97 (-1,05 %)
     
  • DAX

    13 852,31
    +56,46 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 536,34
    +35,45 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 097,25
    -78,37 (-0,39 %)
     
  • GBP/USD

    1,2095
    -0,0044 (-0,36 %)
     

Etats-Unis : la Fed espère encore pouvoir faire ralentir l'inflation sans provoquer de récession

Inflation ou récession, la Fed va de nouveau devoir jongler. La banque centrale américaine, la Fed, espère encore pouvoir faire ralentir l'inflation sans provoquer de récession. Elle devrait procéder mercredi 27 juillet à une quatrième forte hausse de ses taux directeurs. "Ils veulent essayer de réaliser ce qu'ils appellent un 'atterrissage en douceur', en essayant d'éviter une récession", a commenté pour l'AFP Julie Smith, professeure d'économie à l'université Lafayette d'Eaton, en Pennsylvanie. "La question est, peuvent-ils le faire? C'est une question à laquelle il est difficile de répondre à ce stade", a-t-elle ajouté.

Le comité monétaire de la Fed se réunira mardi 26 et mercredi 27 juillet, et procédera à une nouvelle hausse de ses taux. Ceux-ci se trouvent actuellement dans une fourchette de 1,50 à 1,75%. L'institution doit toutefois veiller à ce que ce ralentissement volontaire de l'activité économique ne soit pas trop fort, pour ne pas plomber, notamment, le marché du travail. "Je pense qu'une légère récession", avec un chômage plus élevé que les 3,7% prévus par la Fed pour 2022, "sera nécessaire pour briser cette spirale inflationniste", anticipe cependant l'ancien vice-président de la Fed Donald Kohn, dans un entretien à l'AFP. "Mais l'incertitude est tellement énorme", a-t-il ajouté.

L'hypothèse d'une hausse de trois-quarts de points (75 points de base), comme lors de la dernière réunion, mi-juin, semble faire l'unanimité. Il s'agissait alors du plus fort relèvement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des mesures de sobriété annoncées pour les commerces, 120 millions d'euros en plus pour les départements... Le flash éco du jour
États-Unis : une serveuse reçoit un pourboire à quatre chiffres
Variole du singe : les tests de dépistage bientôt remboursés par la Sécu
Concerts au stade de France : les restaurateurs pestent contre une fermeture trop précoce de leurs établissements
Elle achète de la vitamine D surdosée sur internet : son enfant passe deux semaines à l'hôpital

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles