Publicité
Marchés français ouverture 6 h 32 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 713,11
    -233,82 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 644,80
    -1 310,04 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 524,43
    +35,89 (+2,41 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Erasmus, FSE… ces projets européens ont changé votre vie ? Racontez-nous !

Jacek Kadaj/Getty Images

En 1957, avec la signature du traité de Rome, la Communauté économique européenne (CEE), ancêtre de l’Union européenne telle qu’on la connaît aujourd’hui, prend forme. Si les premiers pays membres de la communauté se réunissent d’abord pour créer un marché commun, très vite, des mesures sociales sont prises. Le Fonds social européen (FSE) est lancé en même temps que la signature du traité de Rome. Initialement dédié à financer la reconversion des travailleurs européens et leur mobilité, le programme évolue au fur et à mesure des années. Désormais nommé FSE +, le fonds vise toujours à favoriser l’emploi et l'éducation au sein de l’UE. Doté de 88 milliards d’euros de budget pour la période 2021-2027, le FSE + a déjà bénéficié à de nombreux Européens. Il regroupe en son sein le fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), le programme pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI) et l’initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ).

Ce dernier programme est à destination des jeunes de moins de 30 ans sans emploi, étude ou formation. Il finance des projets visant à favoriser leur insertion. Plus de 24 millions de jeunes inscrits dans ce dispositif ont décroché un emploi, entamé une formation continue, un apprentissage ou un stage selon la Commission européenne, avant la crise du Covid.

L’Union européenne finance également le programme Erasmus depuis 1987, année de son lancement. Depuis, 12,5 millions d’Européens ont pu en bénéficier et partir étudier à l’étranger. Selon une étude de l’Observatoire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«C'est tout qui part en éclats»... des panneaux solaires menacent l’activité de ces apiculteurs
Les retraités mis à contribution pour résorber le déficit ? Ces 20 métiers qui peinent à recruter… Le Flash éco du jour
Fraudes téléphoniques : ces indicatifs doivent vous mettre la puce à l’oreille
Elles ont moins de 14 ans et mettent de l’anti-âge : les «Sephora Kids» inquiètent
Les dépenses militaires mondiales ont atteint un nouveau record en 2023