La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 809,76
    -91,72 (-0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Entrée en Bourse de Porsche : décision imminente de Volkswagen

SP/Porsche

L'entrée en Bourse de Porsche est imminente. Après des mois de réflexion pour savoir si une entrée en bourse du constructeur de voitures de sport était envisageable, le directoire et le conseil de surveillance de Volkswagen annonceront si celle-ci aura lieu fin septembre/début octobre, a indiqué samedi 3 septembre Volkswagen. Par ailleurs, l'approbation de la vente de 25 % de Porsche AG à la holding Porsche SE est en cours de discussion.

Avec Porsche SE, les familles fondatrices Porsche et Piech sont les principaux actionnaires du groupe Volkswagen de Wolfsburg, dont Porsche AG est une filiale, rappelle le média allemand br.de. Lors d'une réunion d'entreprise le 29 juin, le patron de Porsche Oliver Blume aurait déclaré devant les employés que Porsche avait "très largement contribué" à ce qu'une utilisation plus poussée des carburants de synthèse (ou e-fuels en anglais) pour les moteurs à combustion "soit incluse dans le programme de la coalition gouvernementale". Cette déclaration avait alors provoqué les critiques, notamment de la part du part libéral-démocrate allemand (FDP).

Fin juin, les partis composant la coalition gouvernementale allemande avaient eu de vifs débats au sujet d'une interdiction de nouvelles immatriculations de voitures à combustion à partir de 2035 au sein de l'Union européenne. Lors des négociations menées à l'automne 2021, ils s'étaient mis d'accord pour interdire les nouvelles immatriculations de moteurs à combustion à partir de 2035 - une exception devait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’euro plombé par la crise du gaz, la BCE peut-elle lui sauver la mise ? Le conseil Bourse
American Airlines, Ryanair, Delta Air Lines… Découvrez le classement des compagnies aériennes ayant transporté le plus de passagers en 2021
CAC 40 : la Bourse de Paris rouge vif, le géant du gaz Gazprom inquiète, le pétrole à surveiller
À moins de 0,99 dollar, l'euro est à son plus bas niveau depuis 20 ans
Flambée des prix de l'énergie : ArcelorMittal met à l'arrêt plusieurs de ses hauts-fourneaux en Europe