La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 844,13
    -127,07 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Enedis condamné à verser 140.000 euros à un agriculteur dont les vaches avaient été perturbées par des ondes électromagnétiques

PIXABAY

Des bovins perturbés par des ondes électromagnétiques ? C'est l'avis de la justice qui le 7 novembre a reconnu le groupe Enedis responsable des difficultés d’Alain Crouillebois, un éleveur de l'Orne, qui s’estimait victime de l’implantation d’une ligne électrique souterraine de 20.000 volts à quelques mètres de son exploitation de La Baroche-sous-Lucé (Orne). La société Enedis a été condamnée à verser un peu plus de 140.000 euros à l'éleveur, comme le relate Ouest-France le 7 novembre.

Alain Crouillebois avait assigné en justice le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, estimant qu'il était responsable de la baisse de rendement qui a frappé son exploitation agricole il y a quelques années. En 2011, le gestionnaire avait installé, avec l'accord de l'agriculteur, une ligne souterraine de 20.000 volts et d’un transformateur à 20 mètres de ses vaches.

Dans le jugement, la chambre des expropriations souligne "qu’il convient de déclarer qu’il existe des présomptions graves, précises, fiables et concordantes démontrant que le comportement anormal des animaux, leur état de santé et la production laitière diminuée est la conséquence directe et certaine de l’installation de la ligne souterraine". L’éleveur avait constaté des changements dans le comportement de ses animaux et une baisse de production du lait. Certaines bêtes ont même dû être euthanasiées.

Il avait obtenu en 2019 l’accord du déplacement de la ligne aux frais d’Enedis, c’est à ce moment-là que l’éleveur s’est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Midterms" aux Etats-Unis : bataille serrée au Sénat, les républicains en tête à la Chambre des représentants, selon les premiers résultats
Budget 2022 : la majorité vote des rallonges anti-inflation, sans recourir au 49.3
EDF : un "démantèlement" serait toujours à l'étude, selon un député PS, le gouvernement dément
Les ratés du congé de présence parentale, un immeuble sans clim’ ni chauffage bientôt construit en France… Le flash éco du jour
Voici les quatre jeux d'argent autorisés dans les clubs parisiens à partir de mercredi