Publicité
Marchés français ouverture 1 h 18 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 862,62
    +142,15 (+0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 019,99
    -92,64 (-0,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 454,14
    -507,92 (-0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 421,70
    +8,74 (+0,62 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Avez-vous encore besoin d’un CV ou d’une lettre de motivation pour trouver un emploi ?

Illustration Capital / Adobe Stock

«Veuillez joindre une lettre de motivation à votre CV». Passages obligés des candidatures, ces deux éléments ont longtemps été indissociables. Mais cela serait-il en train de changer ? C’est en tout cas le constat établi par HelloWork dans sa dernière étude publiée le jeudi 23 mai. D’après la plateforme spécialisée en recrutement, aux yeux des recruteurs, la lettre de motivation représente de moins en moins d’intérêt. Si en 2017, 54% des employeurs valorisaient ce document, ils sont moins d’un tiers à encore lui accorder de l’importance en 2024.

Longtemps, cette lettre a été un moyen pour l’employeur de sélectionner les plus motivés. Aujourd’hui, elle est devenue un outil de sélection démodé, selon Karine Trioullier, fondatrice du cabinet de conseil en gestion de carrière Tida Bisa. Ces missives servent davantage à «rassurer les recruteurs attachés aux traditions et à la sécurité du process» plutôt qu’à mesurer la réelle motivation des candidats. Un décalage de plus en plus flagrant, notamment auprès des nouvelles générations, rompues aux communications concises et directes : «elles ne sont pas nées en écrivant des lettres, mais des formats de 140 caractères», illustre-t-elle.

Puisque les candidats prennent de moins en moins de temps à rédiger leur lettre de motivation, les plateformes de recrutement doivent s'adapter. Elles proposent désormais des messages types à envoyer au recruteur au moment de déposer sa candidature. Une pratique qui n’est d’ailleurs «pas mal vue par les employeurs», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réforme de l’assurance chômage : le «bonus emploi senior», une fausse bonne idée ?
Un médecin du travail licencié pour avoir frappé un salarié «irrespectueux»
Comment le manque de soleil influe sur notre moral
Reconversion, congés… notre podcast Remue Manage, votre coach pour vous épanouir dans votre vie pro
Face à l’angoisse de la démission, ces salariés ont une solution