La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 031,46
    -125,23 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    11 960,67
    -153,11 (-1,26 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0738
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 419,85
    -93,59 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    530,10
    -6,79 (-1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 129,73
    -34,27 (-0,82 %)
     

Un employé de restaurant condamné à rembourser la totalité de ses salaires

Tiko/Adobe Stock

Payer pour travailler. C’est la formule que doit retenir Alex V... Cet employé d’un restaurant vietnamien à Toulouse a été condamné à rembourser 12 000 euros à son ancien employeur. "Je n'ai jamais vu ça, s'exclame stupéfait l'avocat spécialisé dans le droit du travail. C’est presque une blague. Le conseil des prud'hommes de Toulouse invente le salariat gratuit !", s’est emporté Christophe Marciano, son avocat, auprès de France 3 Occitanie, le jeudi 5 janvier 2023.

L’histoire est d’autant plus ubuesque que c’est l’ancien salarié qui s’est saisi des prud’hommes afin de faire reconnaître un licenciement verbal, après que l’employeur a demandé à Alex V. de partir, à la suite de soupçons de vols dans la caisse. Mais tout ne va pas se passer comme prévu.

Selon l’avocat du patron, Alex V. n’était pas salarié du restaurant, étant donné son absence de lien de subordination et sa capacité à faire ce qu’il veut dans le restaurant. Le juge a décidé de suivre les indications de la défense : "M. V agissait en parfaite autonomie sans aucune interférence, injonction ou directive du président de la société, organisait librement ses journées de travail, son temps de travail n'étant soumis à aucun contrôle, et se présentait aux yeux des tiers comme le véritable "patron" et le seul représentant de l'entreprise. Dès lors, ces éléments contredisant l'existence d'un lien de subordination qui est la caractéristique déterminante d'une relation de travail salarié, le contrat de travail de M. V doit être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SNCF : 150.000 billets à prix cassés à saisir
La ponctualité baisse dans le métro, voici les lignes les plus problématiques
Lidl ouvre son plus grand magasin parisien, à un endroit stratégique
Ne vous laissez plus submerger par votre comptabilité : gérez tous les frais de péage de votre entreprise au même endroit
CAC 40 : la Bourse reprend son souffle, la Fed en ligne de mire avant l'inflation