Publicité

Emplois fictifs : vers un nouveau procès pour François Fillon ?

Stephane Cardinale - Corbis / Getty Images

François Fillon n'en a peut-être pas fini avec la justice. Après la condamnation de l'ancien Premier ministre dans l'affaire du "Penelopegate", le parquet national financier (PNF) aurait bouclé, fin janvier, ses investigations sur l'écrivain Maël Renouard, l'assistant parlementaire employé entre novembre 2013 et septembre 2015 par l'ex-candidat à la présidentielle de 2017. Selon les informations de BFMTV, publiées vendredi 3 février, cette enquête pourrait déboucher sur un nouveau procès pour "détournement de fonds publics". Contacté par la chaîne d'information en continu, le PNF a confirmé avoir terminé son enquête.

Au cœur des investigations : le rôle joué par Maël Renouard à l'époque où François Fillon était député de Paris. Le PNF cherchait à savoir si l'écrivain avait vraiment effectué un travail d'assistant parlementaire ou s'il avait servi les intérêts personnels de l'ancien Premier ministre, alors qu'il était rémunéré par l'Assemblée nationale.

L'écrivain et philosophe de 43 ans a notamment participé à l’écriture de Faire, le livre qui détaillait le programme de François Fillon en vue de la présidentielle de 2017. Le PNF s'interroge sur cette mission, que Maël Renouard aurait effectuée avec la casquette d'assistant parlementaire. D'autant que cette tâche aurait coûté entre 60.000 et 70.000 euros au Palais Bourbon. Pour François Fillon, l'affaire a été fructueuse puisque son livre, qui s'est écoulé à 100.000 exemplaires, lui aurait rapporté 300.000 euros.

Lors de son audition, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les pistes du gouvernement pour réduire les perturbations dans les transports en cas de grève
Patrick Balkany de nouveau entendu dans le cadre d'une enquête sur sa gestion à Levallois
Pour lutter contre la pénurie des médicaments, les prix de certains génériques vont augmenter
Pénurie de paracétamol : quelles alternatives pour les enfants ?
Un nouveau tarif pour consulter le médecin, quels aliments ont vu leur prix s’envoler ? Le flash éco du jour