La bourse ferme dans 7 h 19 min
  • CAC 40

    6 636,19
    -11,12 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 920,67
    -0,60 (-0,02 %)
     
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0561
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 802,00
    +0,50 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    16 304,82
    +242,86 (+1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,87
    +11,18 (+2,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,40
    -0,06 (-0,08 %)
     
  • DAX

    14 281,60
    +17,04 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 473,88
    +1,71 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2241
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Elon Musk : Twitter se sépare de la moitié de ses effectifs dans le monde

MichaelVi/Adobe Stock

Une semaine après avoir été racheté par Elon Musk, Twitter a entrepris de licencier la moitié de ses effectifs, tout en lançant des projets d'envergure et en bataillant face aux utilisateurs, annonceurs et associations inquiets de la transformation de l'influent réseau social. "Environ 50% du personnel va être affecté" par les licenciements en cours au sein de Twitter, d'après un document envoyé aux employés du réseau social qui ont été remerciés vendredi 4 novembre et consulté par l'AFP. L'entreprise californienne, qui comptait près de 7.500 salariés fin octobre, a temporairement fermé ses bureaux et notifié des milliers de personnes par courriel, expliquant que le but est "d'améliorer la santé de l'entreprise".

"J'ai appris à mon réveil que je ne travaillerai plus chez Twitter. J'ai le coeur brisé. Je n'arrive pas à y croire", a tweeté Michele Austin, la directrice des règlements pour les Etats-Unis et le Canada. "Il n'y a malheureusement pas d'autre choix quand l'entreprise perd plus de 4 millions de dollars par jour" a déclaré Elon Musk dans son premier message sur le sujet, 24 heures après le premier courriel envoyé par l'entreprise. "Tous ceux qui ont perdu leur emploi se sont vus proposer trois mois d'indemnités". Dès jeudi dernier, quand l'homme le plus riche du monde a pris le contrôle de l'entreprise, il avait dissous le conseil d'administration, congédié les dirigeants, pris le poste de directeur général et sorti la société de la Bourse.

Les managers et les départements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouvernement demande à EDF de "dégager de nouvelles marges de manœuvre pour le passage de l'hiver"
TF1 et Canal+ signent un "nouvel accord de distribution"
Sport : le nouvel équipement à 400 euros qui arrive sur les pelouses de rugby
Camaïeu : plus de 300 ex-salariés poursuivent le combat en justice
Airbus finalise une méga-commande de 140 avions pour des compagnies chinoises