La bourse ferme dans 49 min
  • CAC 40

    6 034,06
    -39,29 (-0,65 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 526,51
    -6,66 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 468,27
    -32,41 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0579
    +0,0020 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 827,30
    -3,00 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    19 571,50
    -838,28 (-4,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,08
    -10,72 (-2,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,13
    +0,51 (+0,47 %)
     
  • DAX

    13 143,33
    +25,20 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 237,42
    +28,61 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 543,52
    -64,10 (-0,55 %)
     
  • S&P 500

    3 903,91
    -7,83 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2289
    +0,0019 (+0,16 %)
     

Elon Musk reste flou sur ses intentions face aux employés de Twitter

Elon Musk, s'adressant pour la première fois aux employés de Twitter, ce jeudi 16 juin, a assuré qu'il visait un milliard d'utilisateurs sur le réseau social mais est resté vague sur des sujets clefs aux yeux de salariés inquiets à l'idée que le potentiel acquéreur ne respecte pas certaines valeurs de l'entreprise. Après des semaines de rebondissements, l'entrepreneur a répondu à de nombreuses questions lors d'une vidéoconférence relayée notamment par le New York Times et l'agence Bloomberg, via des sources anonymes. Le multimilliardaire a répété qu'il ambitionnait d'atteindre un milliard d'utilisateurs et de diversifier les sources de revenus. Mais il n'a pas clarifié à quel point il était déterminé, ou non, à racheter Twitter.

Depuis la révélation d'une première prise de participation au capital, début avril, il a envoyé de nombreux signaux contradictoires sur ce dossier, à coup de tweets souvent critiques et parfois agressifs à l'égard de la plateforme où il est suivi par plus de 98 millions d'utilisateurs. Jeudi, il a fait part de sa passion pour le réseau social, son moyen d'expression préféré. Mais il n'est pas satisfait par les résultats financiers de l'entreprise et a cité en exemple le succès d'applications qui appartiennent à des groupes chinois, TikTok et WeChat. "En ce moment, les coûts dépassent les revenus. Ce n'est pas une super situation", a-t-il dit, d'après les deux organisations de presse. Il voudrait que la plateforme soit utilisée par un milliard de personnes. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Chine transforme les villages olympiques d'hiver en camps de quarantaine Covid
Vous pouvez désormais avoir une carte bancaire en métal de Boeing 747
Meta et Twitter ont accepté de se conformer aux nouvelles normes européennes en matière de modération des contenus
Céréales bloquées en Ukraine : Macron propose de passer par la Roumanie
Sous prétexte de charité, un prêtre escroque 61.000 euros à ses fidèles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles