La bourse ferme dans 2 h 4 min
  • CAC 40

    6 544,05
    +71,70 (+1,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 766,42
    +41,03 (+1,10 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0200
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 797,90
    +6,70 (+0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    23 603,80
    +738,43 (+3,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    562,76
    +27,53 (+5,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,73
    -1,28 (-1,44 %)
     
  • DAX

    13 701,55
    +127,62 (+0,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 499,05
    +59,31 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2114
    +0,0044 (+0,36 %)
     

Elisabeth Borne rouvre la porte à un doublement du plafond de la prime transport

Elisabeth Borne a rouvert la porte, jeudi 21 juillet, à un doublement de l'aide défiscalisée que peuvent verser les entreprises aux salariés pour couvrir leurs frais de carburant, dans une interview aux journaux du groupe EBRA. Ce coup de pouce était prévu dans les versions préliminaires des mesures pouvoir d'achat, actuellement à l'examen à l'Assemblée, mais avait finalement disparu du projet de loi de finances rectificative (PLFR). "La philosophie est de protéger le pouvoir d’achat de tous les Français sur le carburant à la rentrée, et que les entreprises prennent ensuite le relais", a déclaré la Première ministre.

"Elles pourraient verser une aide défiscalisée allant jusqu’à 400 euros à leurs salariés qui ont une importante consommation, soit l’équivalent d’une remise de près de 50 centimes à la pompe pour un salarié qui fait 12.000 kilomètres par an", a-t-elle ajouté. Le retour de cette disposition, via un amendement Renaissance (ex-LREM) au PLFR, intervient alors que l'exécutif et Les Républicains tentent de trouver un accord face au niveau élevé du prix du carburant, dans le cadre des discussions à l'Assemblée. Mercredi, le patron des députés LR Olivier Marleix avait justement appelé au relèvement du plafond de cette prime transport. "On aimerait qu'il soit porté à 400 euros", avait-il indiqué sur Franceinfo.

Par ailleurs, l'exécutif, qui souhaitait progressivement éteindre la ristourne actuelle de 18 centimes sur le litre de carburant pour la remplacer par un autre dispositif, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gare à l’amende à l’étranger, Total fait un geste sur le prix des carburants… le JT Auto
Tesla : la date de livraison des Cybertruck est enfin connue
Pouvoir d'achat : TotalEnergies promet de nouvelles remises carburant
Vol de moto : démarches et indemnisation
Stellantis lance une offre attractive de leasing de véhicules électriques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles