La bourse ferme dans 3 h 4 min
  • CAC 40

    6 174,89
    +5,48 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,39
    -5,45 (-0,14 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,00 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 743,40
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    50 667,47
    +205,81 (+0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 291,19
    +63,65 (+5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,13
    +0,81 (+1,37 %)
     
  • DAX

    15 249,70
    +15,54 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    6 895,88
    -19,87 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,89 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3757
    +0,0052 (+0,38 %)
     

Electricité : la CLCV réclame la fin de la concurrence pour 2025

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture
facture électricité
facture électricité

L'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence devait faire le bonheur du consommateur. 15 ans plus tard, les offres de marché n'ont pas vraiment trouvé leur public et le prix de la facture n'a jamais été aussi haut. Fort de ce constat, l'association de consommateur CLCV demande ce mercredi la fin de la libéralisation du marché et de la concurrence entre fournisseurs, en plaidant pour un retour au monopole de distribution d'EDF.

« On augmente les tarifs réglementés pour faire vivre une concurrence qui n'existe pas »

Aujourd'hui, « on augmente les tarifs réglementés pour faire vivre une concurrence qui n'existe pas. Contrairement à la téléphonie ou au marché aérien avec les compagnies low cost, il n’y a pas de rupture technologique possible avec l’électricité », explique à MoneyVox François Carlier, le directeur général de l'organisation. Le principe des tarifs réglementés est ainsi accusé de ne laisser aucune marge aux 43 fournisseurs alternatifs du marché français.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : les meilleurs contrats à frais réduits sur 3 ans
- Arnaques à l'épargne : 45 000 euros de perte quand les escrocs jouent les caméléons
- Crédit conso : jusqu'à 20 000 euros de prêt à 2,99% sur 4 ans chez Cofidis