La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 003,98
    -30,18 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Electricité : des centaines d'euros de préjudice pour des milliers de clients, un fournisseur attaqué en justice

prix électricité
prix électricité

L'association de défense des consommateurs CLCV frappe encore. Elle a annoncé lancer une action de groupe contre le fournisseur d'électricité Mint Énergie, accusé d'avoir imposé à des clients une offre moins avantageuse que celle qu'ils avaient souscrite. « Les faits visés concernent le remplacement en novembre par la société Mint d'une offre d'électricité indexée sur l'évolution du tarif réglementé de vente de l'électricité par une autre offre indexée sur la moyenne mensuelle du marché de gros », explique dans un communiqué la CLCV, qui indique avoir lancé cette action auprès du tribunal de Montpellier.

« Plusieurs dizaines de milliers » de consommateurs concernés

Ce changement a été effectué « sans le consentement express et préalable des consommateurs », selon elle. L'association chiffre le préjudice à plusieurs centaines d'euros pour de nombreux clients du petit fournisseur. « Plusieurs dizaines de milliers » de consommateurs sont concernés, a précisé à l'AFP François Carlier, le directeur général de la CLCV.

Les prix sur le marché de gros de l'électricité ont en effet flambé depuis plusieurs mois, une tendance exacerbée plus récemment avec l'invasion de l'Ukraine par la Russie. La hausse du tarif réglementé de vente (TRV) a en revanche été limitée à 4% cette année par le gouvernement. C'est EDF (outre quelques entreprises locales) qui vend des contrats au tarif réglementé, mais de nombreux concurrents y indexent leurs propres offres.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, assurance vie, PEL... Quel placement casser pour payer vos vacances ?
- Prêt immobilier : Bercy dément une réforme du taux d'usure au 1er juillet
- Les retraités des professions libérales ne seront plus pénalisés en cas de retard dans leurs cotisations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles