Publicité
Marchés français ouverture 5 h 19 min
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    37 775,14
    -781,73 (-2,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0804
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 423,78
    -53,23 (-0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 632,02
    -693,66 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,71
    -31,98 (-2,15 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     

EDF : l'autorité de sûreté nucléaire se prononce en faveur de la mise en service de l'EPR de Flamanville

luctheo / Pixabay

Feu vert pour l’EPR de Flamanville. Mardi 7 mai, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné son accord pour sa mise en service. C’est une étape clé en vue du lancement de la production d’électricité, qui interviendra à partir du début de l’été, rapporte Le Monde, le 7 mai 2024. Julien Collet, directeur général adjoint de l’ASN, a fait savoir que «cette autorisation va permettre à EDF de commencer à charger le combustible dans le cœur du réacteur et ensuite d’engager la phase d’essais qui va se poursuivre» dans les prochains mois. Cela permettra de s’assurer du «bon fonctionnement des dispositifs de sûreté du réacteur».

Concrètement, EDF va s’attacher à charger les assemblages d’uranium dans le réacteur de nouvelle génération EPR. Il faudra ensuite attendre quelques mois avant qu’il ne soit raccordé au réseau électrique, à l’issue d’une phase de couplage. Pour ce faire, il faut que le réacteur ait atteint 25 % de sa puissance. Finalement, l’EPR devrait être opérationnel d’ici la fin de l’année. Il pourra alors livrer 100 % de sa puissance. Avant cela, EDF reviendra à trois reprises devant l’Autorité de sûreté nucléaire, aux paliers 25 et 80 % de la puissance du réacteur puis avant sa mise en service.

On assiste donc à la fin d’un long feuilleton de 17 ans. Le chantier aura pris près de 12 ans de retard, et ce, s’il est finalement opérationnel d’ici la fin de l’année 2024. La facture s’élève à 13,2 milliards d’euros. Le devis prévoyait 3,3 milliards d’euros à l’origine. Lancé en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cyberattaque de l'hôpital de Cannes : qui est Dmitry Khoroshev, le leader du groupe de hackers Lockbit ?
Boeing : un 767 atterrit en urgence après une panne du train d’atterrissage
Comment un réseau de faux sites de vente de vêtements a arnaqué des milliers de Français
Renouvellement de son titre de séjour : comment faire ?
Les Allemands demandent à Olaf Scholz de plafonner le prix des kebabs