La bourse ferme dans 6 h 51 min
  • CAC 40

    6 136,82
    +63,47 (+1,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 586,08
    +52,91 (+1,50 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0581
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 840,50
    +10,20 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    20 181,80
    -229,92 (-1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    465,71
    +11,81 (+2,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,64
    +0,02 (+0,02 %)
     
  • DAX

    13 337,13
    +219,00 (+1,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 273,89
    +65,08 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2308
    +0,0038 (+0,31 %)
     

Un drive de cannabis démantelé à Marseille

C'est un démantèlement à la suite d'une opération de grande ampleur. Comme rapporté par Actu.fr Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'un des cinq plus importants points de deal de la cité phocéenne vient d'être démantelé. Communément appelé "Cannabis drive", il se situait dans la cité de Bassens, dans les quartiers nord de Marseille (15e arrondissement). Après les règlements de compte qui avaient frappé la ville à l'été 2021, opposant la cité de Bassens à celle de la Paternelle, la police judiciaire avait noté une "dizaine d'affaires".

Une information judiciaire a donc été ouverte en octobre dernier, débouchant sur des opérations les 13 et 14 juin dernier. Les agents de l'Office antistupéfiants (OFAST) ont arrêté au total neuf personnes, toutes âgées de 20 à 30 ans, dont sept déjà mises en examen. Surtout, ils ont mis la main sur un véritable arsenal chez une "nourrice", indique Actu.fr Ces fameuses "nourrices" sont chargées de garder la drogue chez elle. Les enquêteurs de l'OFAST ont découvert 18 armes (7 kalachnikovs et 2 pistolets mitrailleurs) et près de 3.000 munitions. Pourtant, la cache se trouvait bien loin de la cité.

Une saisie "rare", selon le directeur zonal de la police judiciaire de Marseille, surtout en dehors des quartiers nord. Des analyses vont maintenant être menées pour savoir si les armes ont déjà été utilisées, et si tel est le cas, dans quel cadre. Interrogée, la procureure de Marseille, Dominique Laurens, a insisté sur "la dangerosité de cette équipe" qui pouvait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ses abonnés l'empêchent de dormir, il gagne une fortune sur TikTok
Acte de naissance plurilingue : À quoi ça sert ? Comment l'obtenir ?
Les millions récupérés après la vente de sa médaille du Nobel de la paix iront aux enfants ukrainiens
Pour réduire les revenus pétroliers de la Russie, Washington veut plafonner le prix du pétrole russe
L’analyse des eaux usées révèle une augmentation de la consommation de drogues en Europe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles