Publicité
La bourse ferme dans 2 h 32 min
  • CAC 40

    7 898,01
    +85,92 (+1,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 845,93
    +70,62 (+1,48 %)
     
  • Dow Jones

    38 612,24
    +48,44 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0826
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 036,20
    +1,90 (+0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 219,16
    +7,24 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,49
    -0,42 (-0,54 %)
     
  • DAX

    17 374,00
    +255,88 (+1,49 %)
     
  • FTSE 100

    7 678,25
    +15,74 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 580,87
    -49,91 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    4 981,80
    +6,29 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,52 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 742,95
    +239,85 (+1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2628
    -0,0011 (-0,09 %)
     

Donation, succession : les solutions (sans impôt) pour avantager ses neveux et nièces

Westend61 / Getty Images

Même dans le cadre familial, se montrer généreux peut coûter cher. Ainsi, les donations effectuées au profit d’un neveu ou d’une nièce sont taxées à 55%. Un écueil que notre lecteur François - qui n’a pas d’enfant mais deux neveux qu’il souhaite avantager financièrement - a bien en tête… et qu'il aimerait contourner. Raison pour laquelle il s’adresse aux experts du “Grand rendez-vous de l’épargne” (Capital / Radio Patrimoine). Nathalie Couzigou-Suhas, notaire à Paris, se charge de l’aider.

La spécialiste note tout d’abord que notre lecteur, qui n’a donc pas d’enfant, est tout à fait en droit d’effectuer une donation au profit de ses neveux. “Sur le plan civil, il n’a pas d’héritiers à réserve. Sauf s’il est marié : son conjoint est alors réservataire et a droit à un quart de tous ses biens. Mais il peut donc donner à ses neveux, et même privilégier ses neveux préférés sur les autres.”

>> Notre service - Découvrez les meilleurs tarifs d’Assurances Obsèques

Côté fiscalité, il a la possibilité de gratifier ses proches en franchise d’impôt, mais de manière très limitée. “Un oncle ou une tante peut donner à chacun de ses neveux 7.967 euros tous les 15 ans, que ce soit en argent, en logement…”, rappelle-t-elle. Un petit pécule qui peut toutefois être bien plus élevé s’il a recours au don familial de sommes d’argent. “Une personne, jusqu’à 80 ans, qui n’a pas d’enfant, peut donner à ses neveux et nièces, dès lors qu’ils ont plus de 18 ans, 31.865 euros en espèces tous les 15 ans”, complète-t-elle. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance vie : faut-il ouvrir un contrat pour un petit-enfant ?
Assurance vie : le taux 2022 en nette hausse pour Gaipare
Fermeture d’Aumax pour moi : comment récupérer votre argent
Crédits et réductions d’impôt : allez-vous recevoir le versement du fisc ?
Livret A, LEP : voici les taux d’intérêt officiels à partir du 1er février 2023