La bourse ferme dans 5 h 24 min
  • CAC 40

    5 977,72
    +183,57 (+3,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,14
    +105,97 (+3,17 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9880
    +0,0053 (+0,54 %)
     
  • Gold future

    1 718,20
    +16,20 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    20 180,44
    +636,23 (+3,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,12
    +17,76 (+4,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,32
    +0,69 (+0,83 %)
     
  • DAX

    12 565,31
    +355,83 (+2,91 %)
     
  • FTSE 100

    7 039,10
    +130,34 (+1,89 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1361
    +0,0041 (+0,37 %)
     

Donald Trump a invoqué 440 fois son droit de ne pas répondre à la procureure

Face à la procureure de New York qui enquête pour fraude fiscale, Trump a invoqué 440 fois son droit de garder le silence. Il aurait simplement accepté de donner son nom lors de cette audition.

Donald Trump a invoqué mercredi 10 août, lors de son audition sous serment devant la procureure générale de New York, plus de 440 fois son droit de ne pas répondre aux questions, en vertu du 5e amendement de la Constitution américaine, rapportent jeudi 11 août des médias. L'ancien président des Etats-Unis a été interrogé plusieurs heures mercredi à Manhattan dans les bureaux de la plus haute magistrate de l'Etat de New York, Letitia James, qui enquête au civil depuis 2019 sur des soupçons de fraudes financières et fiscales au sein du groupe familial Trump Organization. D'après l'un des avocats de M. Trump, Ron Fischetti, cité par la télévision NBC, la seule réponse que son client ait faite a été de donner son nom.

Une source proche du dossier a précisé à la chaîne que le 45e président avait invoqué 440 fois le droit de garder le silence et de ne pas répondre aux questions des magistrats et enquêteurs new-yorkais. Selon le Washington Post, s'appuyant aussi une source anonyme compte tenu de la confidentialité de l'audition sous serment, Donald Trump a refusé à plus de 400 reprises de répondre aux interrogations sur ses entreprises, la valorisation de son patrimoine et son endettement. "Même réponse" - c'est-à-dire le droit constitutionnel de ne pas répondre - a ainsi systématiquement déclaré M. Trump selon le Washington Post.

Contactés par l'AFP, ni les services de Mme James, ni les avocats de M. Trump n'ont pour l'instant donné suite. Dès son arrivée au bureau de Mme James mercredi, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Le ministre américain de la Justice annonce avoir "personnellement" approuvé les perquisitions chez Donald Trump

Covid -19 : le nombre de cas et d'hospitalisations continue de baisser en France
Éducation nationale : après six ans de CDD, les assistants d'éducation pourront avoir un CDI
Allocation de rentrée scolaire : pourquoi vous devrez attendre septembre pour tout recevoir
Vacances : pourquoi vous avez du mal à trouver une boulangerie ouverte en été
Canicule : les coupures d’électricité se multiplient à cause des fortes chaleurs