Publicité
Marchés français ouverture 53 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 853,92
    +133,45 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0730
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    18 008,48
    -104,15 (-0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 410,48
    -525,38 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 427,77
    +9,89 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Dissolution de l’Assemblée : fin de vie, assurance chômage… ces projets de loi qui tombent à l’eau

Dissolution de l’Assemblée : fin de vie, assurance chômage… ces projets de loi qui tombent à l’eau

À l’arrêt. Dimanche soir, une heure environ après l’annonce des résultats des élections européennes, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale. Face au revers de la candidate du camp présidentiel, Valérie Hayer (14,60 % des voix), et la victoire de la tête de liste du Rassemblement national, Jordan Bardella (31,37% des voix), le chef de l’Etat a eu recours à l’article 12 de la Constitution. De nouvelles élections législatives doivent avoir lieu «vingt jours au moins et quarante jours au plus après la dissolution», précise le texte. Elles auront lieu le 30 juin (premier tour) et le 7 juillet (second tour) a déclaré le président de la République lors de son allocution télévisée. En attendant, les députés ont regagné leurs foyers, l'ordre du jour a été suspendu, la session ordinaire a pris fin et tous les travaux parlementaires ont été interrompus.

«Je suis triste de voir la loi fin de vie brutalement stoppée. Mais je suis déterminé à porter une voix forte à l’Assemblée», a réagi sur X (ex-Twitter) Olivier Falorni, député démocrate et l’un des rapporteurs du projet de loi relatif à la fin de vie. Le texte dont l’examen devait reprendre à 15 heures lundi 10 juin à l’Assemblée nationale cette semaine est donc suspendu. Le projet de loi visant à autoriser et encadrer le recours à «l’aide à mourir» avait été présenté en Conseil des ministres le 10 avril 2024. Après avoir déposé plus de 3 000 amendements en commission, les députés, à l’issue de deux semaines de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Système de retraite : le déficit à l'horizon 2030 se creuse plus que prévu
Dissolution de l'Assemblée nationale : définition, procédure et conséquences
Un orage de grêle arrache l’avant d’un Airbus A320 : «c’était très fort»
Les réformes et projets de lois menacés par la dissolution, vote par procuration… L'actu éco en 120 secondes
Quand l'Assemblée nationale a-t-elle été dissoute pour la dernière fois ?