Marchés français ouverture 40 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1419
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 166,27
    -217,05 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    37 534,64
    -592,25 (-1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 030,83
    +5,10 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

"Je suis devenue une ombre": Camille Lellouche confie avoir été victime de violences conjugales

·3 min de lecture
Camille Lellouche - Valery Hache - AFP
Camille Lellouche - Valery Hache - AFP

"J'ai vécu un enfer pendant deux ans". L'actrice et chanteuse Camille Lellouche révèle ce dimanche sur le plateau de l'émission "Sept à Huit" de TF1 avoir été victime de violences conjugales lorsqu'elle était âgée de 19 ans.

Celle que les Français ont appris à connaître par son jeu de comédienne et par sa voix raconte avoir fait la rencontre d'un garçon alors qu'elle est en lycée professionnel. Un début de relation s'engage alors, mais son compagnon, au départ "séducteur, charmeur, très intelligent", devient rapidement violent avec elle.

"On était sur un monstre"

Tout serait parti d'une dispute au bout d'un mois de relation, lorsqu'il a comparé le vécu de sa grand mère à ses grands parents à elle, déportés au cours de la Seconde guerre mondiale. Elle quitte alors la pièce.

"Quand je suis revenue quinze minutes après, j’entends au loin 'elle est où cette p***?'. J’ai un choc. Et je dis 'c’est moi la p*** ?'. Il me dit 't’étais où sale p***?'. J’ai pas le temps de réagir qu’il me met une claque, très violente", rapporte-t-elle, "Il faisait quand même 120 kilos, on était sur un monstre."

"C'était très violent"

Elle lui explique alors que c'est fini entre eux. Il lui présente ses excuses en pleurant, insiste, elle les accepte. Les violences ne tardent pas à revenir, aussi bien physiques que psychologiques, et se déclenchent lorsqu'elle refuse par exemple de faire l'amour avec lui.

"Quand t’as quelqu’un de très costaud, t’as pas le choix", confie-t-elle, émue, "Quand tu fais 40 kilos, tu ne vas pas loin [...] C’était mon premier amour alors le rapport au sexe, c’était très violent pour moi."

"Toutes les formes de violences qu’une femme peut subir, je les ai subies", raconte Camille Lellouche. Elle explique alors être tombée en dépression, perdre du poids, puis en regagne avant d'en reperdre.

"J'étais en permanence avec l'envie de vomir. Je suis passée de 52 kilos à 40 en deux mois, j'étais très très très maigre. Je suis devenue une ombre", poursuit-elle.

"Au premier coup, il faut partir"

Un jour, après de multiples violences et humiliations, Camille Lellouche explique avoir même imaginé le pire: "si j’avais eu une arme, je pense que je l’aurais tué. C’est très violent ce que je dis, mais c’est vrai."

Sa famille, qui comprend la situation qu'elle subit, l'envoie un an en Angleterre, loin de son compagnon. Elle échappe alors à son emprise. "C'est la première et la dernière fois que j'en parlerai", prévient-elle face caméra.

Aujourd'hui, celle qui souhaite devenir maman un jour a un message à faire passer à toutes les femmes victimes de violences conjugales.

"Évidemment qu'au premier coup, il faut partir. Mais moi je ne peux pas dire ça alors que je n’ai pas été capable de le faire. Évidemment qu’il faut porter plainte. Moi, je n’ai pas réussi à le faire. Je souhaite que toutes ces femmes arrivent à porter plainte.", conclut-elle.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles