Marchés français ouverture 1 h 50 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 425,11
    +251,13 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    0,9689
    -0,0050 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    17 466,89
    +216,01 (+1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    20 207,13
    +697,78 (+3,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    446,81
    +18,03 (+4,20 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Deux dentistes condamnés pour avoir mutilé des centaines de patients

PIXABAY

Le verdict est tombé. Les deux ex-dentistes français, un fils et son père, ont été condamnés jeudi à huit et cinq ans de prison respectivement, pour avoir mutilé des centaines de patients à coups d'opérations injustifiées et bâclées. Ils s'enrichissaient au passage sur le dos de la Sécurité sociale. Les condamnations de Lionel Guedj et de son père Carnot, qui exerçaient à Marseille (sud-est) mais ont depuis été radiés par l'ordre des médecins, ont été assorties de mandats de dépôt immédiats. Placés sous contrôle judiciaire depuis leur inculpation en novembre 2012, ils n'ont pas fait un seul jour de détention provisoire.

Le cabinet Guedj s'était implanté en 2005 dans un quartier populaire de Marseille, avec une patientèle dispensée d'avancer la part des soins remboursée par l'assurance maladie. À cette patientèle modeste, Lional Guedj promettait "un sourire de star". Il recevait jusqu'à 70 patients par jour, auxquels il consacrait à peine un quart d'heure en moyenne, selon une expertise de l'Assurance maladie. Cinquante-sept heures par jour auraient été nécessaires pour de tels actes. Pour la présidente du tribunal correctionnel de Marseille, Céline Ballerini, les deux hommes avaient mis en place des "traitements uniformes et systématisés" qui ont "détruit" des vies, devenues "sans sourire" et "avec des douleurs intolérables".

La magistrate a justifié les peines par "le nombre de victimes", le nombre d'années pendant lesquelles se sont déroulés les faits (six ans), "le très grave (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier, écurie, revenus privés... la fortune colossale de la reine Elisabeth II
Contribution ou taxe sur les superprofits, quelle différence ? Les éco-gestes pour vraiment économiser de l’énergie… Le flash éco du jour
Impôt de production : la suppression de la CVAE pourrait être étalée sur deux ans
Affaire Garrido-Corbière : un ex-collaborateur de Jean-Christophe Lagarde mis en examen
Prix de l'énergie : le Royaume-Uni plafonne les factures des particuliers