Publicité
La bourse ferme dans 1 h 31 min
  • CAC 40

    8 123,05
    -72,91 (-0,89 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 037,41
    -36,93 (-0,73 %)
     
  • Dow Jones

    39 848,82
    +42,05 (+0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 430,60
    -7,90 (-0,32 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 056,18
    +3 208,31 (+5,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 542,05
    +53,51 (+3,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,11
    -0,69 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 687,46
    -81,50 (-0,43 %)
     
  • FTSE 100

    8 405,03
    -19,17 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    16 756,75
    -38,12 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    5 305,56
    -2,57 (-0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2712
    +0,0006 (+0,04 %)
     

Dettes publiques : le pilotage subtil de la BCE

artjazz/Adobe Stock

Les autorités européennes peinent à adapter les règles destinées à limiter l’endettement des pays membres de la zone euro, alors même que ce niveau de dettes s’est accentué du fait de leurs dépenses engagées pour faire face à la pandémie de Covid et, plus récemment, de celles qui ont été décidées pour renforcer leurs capacités de défense. L’équation n’a rien de simple, la modification de ces règles d’endettement imposant de concilier deux objectifs de nature différente.

Le premier, le plus visible, est d’ordre politique, et vise à maintenir la fragile cohésion entre des pays, ceux du nord de l’Europe et ceux du sud, aux visions sur le niveau de dette, acceptable ou non, diamétralement opposées. Mais le second objectif est tout aussi important, puisqu’il s’agit de garder la confiance des marchés quant à nos capacités de remboursement, et donc de maintenir le robinet financier ouvert.

Cette confiance des marchés, ainsi que celle des banques, s’appuie sur des éléments techniques précis, comme la durée et la structure de l’endettement, existant et futur. Il faut également s’assurer de la solidité de la monnaie sur la durée de l’emprunt, pour éviter d’être remboursé en devises trop dévaluées. Ce cadre d’analyse a toutefois été considérablement remodelé depuis 2014, du fait des mesures prises par la Banque centrale européenne (BCE) et notamment de son programme d’«assouplissement quantitatif», ou «quantitative easing» (QE).

Avant cette date, le mécanisme d’endettement reposait sur (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La date des fêtes de Bayonne pourrait être modifiée en 2024 du fait des Jeux olympiques
Salaire, possibilité de télétravail, diplôme requis... Voici le meilleur job en 2023
Elle apprend la mort de son père dans un Ehpad un mois après le décès
Les sociétés de Magali Berdah condamnées pour "rupture abusive du contrat" de deux influenceurs
La productivité des salariés a chuté depuis le Covid : voici pourquoi