La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 435,06
    -1 219,53 (-3,73 %)
     
  • Nasdaq

    11 419,50
    -565,02 (-4,71 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0473
    -0,0082 (-0,78 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 993,16
    -1 051,00 (-3,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,65
    -15,03 (-2,24 %)
     
  • S&P 500

    3 919,85
    -169,00 (-4,13 %)
     

Deliveroo est bien coupable de travail dissimulé, selon la justice

·1 min de lecture
Deliveroo
Deliveroo

375 000 euros d’amende infligés à Deliveroo, quelques centaines de milliers d’euros de dommages et intérêts à verser aux syndicats, et trois ex-dirigeants condamnés. La justice a sanctionné lourdement la plateforme pour du travail dissimulé.

C’est un verdict qui fera date, et qui sonne comme une mise en garde à toutes les activités qui ont basculé dans « l’ubérisation » : s’affranchir des règles du Code du travail peut coûter cher, très cher. C’est ce qu’est en train de voir Deliveroo, un service qui met en contact des restaurateurs avec des clients, et qui supervise des livreurs pour apporter les repas.

Car le jugement rendu ce mardi 19 avril par le tribunal correctionnel de Paris est sévère : il condamne non seulement Deliveroo France à une amende très élevée — 375 000 euros, qui est le maximum pour l’infraction poursuivie –, mais aussi trois anciens dirigeants du groupe. Deux ex-directeurs généraux et l’ex-directeur des opérations.

Dans le détail, chaque directeur général est condamné à un an de prison avec sursis, 30 000 euros d’amende et 5 ans avec sursis d’interdiction de diriger une société. Le troisième cadre, jugé pour « complicité de travail dissimulé », a reçu une peine de quatre mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende. Les deux autres étaient poursuivis pour « travail dissimulé ».

Deliveroo est bien coupable de travail dissimulé, selon la justice
Deliveroo est bien coupable de travail dissimulé, selon la justice

Selon le verdict détaillé sur Twitter par le journaliste Dan Israel présent à l’audience,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles