Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 730,94
    +141,78 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    17 876,10
    +187,21 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0727
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 968,97
    -56,10 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 379,30
    -8,86 (-0,64 %)
     
  • S&P 500

    5 475,41
    +43,81 (+0,81 %)
     

Est-il plus dangereux d’investir en crypto que dans la finance traditionnelle ?

DIgilife / Adobe Stock

La méconnaissance à l’égard des cryptomonnaies tend à se résorber avec le temps. Près de six Français sur sept (85%) déclarent avoir déjà entendu parler des cryptomonnaies, une progression de +9% par rapport à l’année dernière, et 9,4% en détiennent contre 8% en 2022, soulignait l’Association pour le développement des cryptoactifs (Adan) dans son rapport de 2023 mené avec KPMG France.

Toutefois, des craintes subsistent quant aux acteurs frauduleux à la suite de certaines événements qui ont affecté notre secteur en 2022 : FTX, Terra Luna, et plus récemment en France le film d’animation Plush, pour ne citer qu’elles. Chaque semaine de nouvelles affaires éclatent, à plus ou moins grande échelle, laissant sur leur passage des victimes, souvent démunies face aux démarches à suivre.

Ces faits divers sont-ils vraiment la preuve d’un danger plus grand à investir en crypto que dans d’autres secteurs ? Hugo Bordet, responsable des services réglementaires à l’Adan, y répond dans la newsletter crypto 21 Millions. Selon lui, le cadre réglementaire en vigueur en France avec la loi PACTE et la réglementation MiCA à venir apportent un niveau de confiance pour les utilisateurs français qui n’a à ce jour pas d’égal dans les autres régions du monde.

>> Découvrez 21 Millions, la newsletter de Capital consacrée aux cryptomonnaies et au Web3. Chaque semaine, un dossier complet pour tout comprendre à la révolution web3, un point marché et la présentation d’un projet web3. Pour les French Days, essayez (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Blockchain : serons-nous demain rétribués pour nos bonnes actions envers la planète ?
L’organisation terroriste du Hamas n'accepte plus de dons en cryptomonnaies, pourquoi ?
La blockchain peut-elle aider à la transition énergétique ?
Affaire Plush : que risque Kev Adams ?
Un bitcoin à 100.000 euros en 2024, c'est la prévision d'une très sérieuse banque britannique