La bourse ferme dans 3 h 53 min
  • CAC 40

    6 509,75
    -13,69 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 744,93
    -4,42 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0337
    +0,0035 (+0,34 %)
     
  • Gold future

    1 806,50
    -7,20 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 737,36
    +1 205,03 (+5,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    577,87
    +46,65 (+8,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,69
    +0,76 (+0,83 %)
     
  • DAX

    13 692,10
    -8,83 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,81
    -30,30 (-0,40 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2217
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Déconjugalisation de l'AAH : la mesure fera beaucoup de gagnants... et quelques perdants

AAH, allocation adultes handicapés
AAH, allocation adultes handicapés

Lors des débats sur le projet de loi pour le pouvoir d'achat, les députés ont voté mercredi 20 juillet la déconjugalisation de l'allocation adulte handicapés (AAH). Dans les foyers concernés, les revenus du conjoint ne seront donc bientôt plus pris en compte pour calculer le montant de l'allocation versée à la personne handicapée, rapporte Capital.

Cette mesure était demandée depuis longtemps par les associations, car elle empêchait de nombreuses personnes touchant l'AAH de se marier ou se pacser, union qui leur aurait fait perdre l'allocation. Mais elle ne devrait pas faire que des heureux : il y aurait, selon Capital entre 45 000 et 50 000 « perdants » si la mesure passe.

Une possibilité de conserver la conjugalisation

La majorité des allocataires perdants sont ceux touchant un revenu en plus de l'AAH et dont le conjoint a de faibles revenus. Le montant de l'allocation était jusqu'ici calculé pour eux en fonction du seuil de 19 979 euros de revenus afin de toucher l'aide à taux plein. Désormais, le montant sera calculé par rapport au seuil individualisé de 11 038 euros. Or les revenus de l'allocation peuvent dépasser ce seuil, et donc faire baisser le montant de l'allocation.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : peut-on craindre un blocage des retraits ?
- Crédit immobilier : l'épargne salariale, ce coup pouce pour doper son apport personnel
- Pastèque, pêche, poivrons... ces fruits et légumes dont le prix a explosé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles