Marchés français ouverture 5 h 7 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 603,85
    +361,64 (+1,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,2099
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 521,43
    +658,66 (+2,28 %)
     
  • BTC-EUR

    30 355,42
    -229,79 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    722,32
    -12,82 (-1,74 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Décès d'un enfant : ce qu'il faut savoir sur la nouvelle aide financière de la CAF

Mathieu BRUCKMULLER
·1 min de lecture

C’est une disposition de la nouvelle loi « visant à améliorer les droits des travailleurs et l’accompagnement des familles après le décès d'un enfant » qui entre pleinement en vigueur à compter du 1er janvier. Désormais, les familles frappées par la perte d’un enfant, à partir de cette date, peuvent toucher, sous certaines conditions, une allocation forfaitaire de la part de la CAF ou de la MSA afin de couvrir en partie les dépenses suite au décès. Une aide transitoire avait été mise en place au 1er juin, en attendant la sortie d’un décret. Celui-ci a été publié samedi au Journal officiel.

Décès d'un enfant : le congé de deuil passe à 15 jours minimum

Quelles sont les conditions ?

Concrètement, cette allocation peut être versée en cas de décès intervenant à compter de la vingtième semaine de grossesse et jusqu’au 24 ans de l’enfant. Son montant varie selon les ressources de la famille au moment du décès de l’enfant. En dessous de 81 558 euros, majoré de 5 827 euros par enfant à charge, l’aide est de 2 010 euros. Elle est divisée par 2 si les revenus de la famille sont supérieurs à ce plafond.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- La Poste, prix du tabac et du gaz... Ce qui change pour votre budget au 1er janvier
- Réforme des APL : ce que vous allez gagner ou perdre à partir du 1er janvier
- Chômage partiel : coup de pouce sur votre fiche de paie