Publicité
Marchés français ouverture 6 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 554,19
    -266,97 (-1,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 083,16
    +475,03 (+0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 478,08
    -6,61 (-0,45 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

CRS et gendarmes mobiles : l’indemnité doublée et avancée d’un an

Vic Joly/Adobe Stock

Emmanuel Macron l’avait promis, Gérald Darmanin l’a confirmé. En citant le décret publié sur le Journal officiel mercredi 24 avril, le ministre de l’Intérieur a confirmé que l’indemnité journalière d’absence temporaire des policiers, des CRS et des gendarmes mobiles était doublée, passant de 100 à 200 euros. Le ministre indique que le gouvernement «reconnaît leur engagement». Cette mesure va concerner plus de 22 000 CRS et gendarmes mobiles «qui assurent chaque jour la protection des Français et la sécurité des grands événements», a précisé Gérald Darmanin.

L’arrêté du 29 juin 2015 devait être modifié le 1er janvier 2025, mais la mesure a été avancée d’un an. Une décision prise avant les Jeux olympiques, où les forces de l’ordre seront fortement mobilisées. Ces derniers jours, les syndicats de police avaient durci le ton, rappelle Europe 1, menaçant même de perturber le parcours de la flamme olympique : «S'il n'y a pas d'argent pour les JO, alors il n'y aura peut-être pas d'agents», avait lancé le 19 avril le secrétaire général d'Un1té, Grégory Joron. Même son de cloche du côté du syndicat Alliance, qui demandait un déblocage en urgence des aides et des indemnités financières promises : «Les policiers et tous les agents du ministère de l'Intérieur sont pris en otage par Matignon et Bercy qui bloquent sciemment tous les accords», dénonçait le syndicat.

L’annonce faite par Gérald Darmanin a sans doute pour but de rassurer, alors que devait se tenir ce jeudi matin, à Vélizy-Villacoublay (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Européennes 2024 : combien gagne un eurodéputé ?
Banque de France : un rapport accablant pointe un «risque grave» après le suicide de deux salariés
Elles ont moins de 14 ans et mettent de l’anti-âge : les «Sephora Kids» inquiètent
Surtourisme : Venise lance officiellement son billet d'entrée pour les visiteurs d'un jour
Les dépenses militaires mondiales ont atteint un nouveau record en 2023