La bourse est fermée

Crowdfunding : les investisseurs autorisés à miser plus de 2 000 euros sur Unilend

Marie-Eve FRÉNAY
1 / 1

Crowdfunding : les investisseurs autorisés à miser plus de 2 000 euros sur Unilend

PretUp - en reprenant en décembre 2018 sa concurrente Unilend en liquidation judiciaire - est-elle sur le point de réussir son pari, à savoir profiter de la notoriété d’Unilend sur le marché du crowdfunding pour accroitre ses volumes ? C’est en tout cas ce que laisse penser la plateforme nancéenne. « Après plusieurs mois d’intégration informatique et d’attente réglementaire pour la reprise d’activité, nous avons relancé les nouveaux financements en mai 2019 », explique ainsi, dans récent communiqué, Fabien Michel, à la tête d’Unitup, l’entité qui relie Unilend et PretUp.

Depuis, entre juin et décembre 2019, Unilend a lancé 28 nouveaux projets pour un montant total de 2,1 millions d’euros, assure son repreneur. En 2020, pour accroitre les fonds levés, Unilend pourra s’appuyer sur l’agrément de Conseiller en Investissements Participatifs (CIP) décroché par Unitup fin 2019 auprès de l'AMF. Cela va en effet lui permettre de proposer des campagnes en minibons – sortes d’obligations pour les plateformes de crowdfunding – et ainsi d’attirer de plus gros investisseurs souhaitant miser plus de 2 000 euros par projet.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A à 0,50% : combien allez-vous perdre ?
- Remboursement Navigo et TER : un salarié est-il obligé de reverser une partie à son employeur ?
- Assurance vie : le classement des taux 2019