Marchés français ouverture 7 h 38 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 358,17
    +233,89 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,1408
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    37 763,71
    -298,76 (-0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,76
    +12,03 (+1,17 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Doublement des officiers, antennes régionales.. les annonces de Darmanin face à la crise migratoire

·2 min de lecture
Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur le 29 novembre 2021. - BFMTV
Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur le 29 novembre 2021. - BFMTV

876450610001_6284362223001

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a détaillé ce lundi plusieurs mesures à l'issue d'une réunion en conseil de défense sur la crise migratoire. Face à celle-ci, le ministre a annoncé le doublement du nombre d'officiers de police pour lutter contre les passeurs.

Une annonce qui survient au lendemain d'une réunion européenne d'urgence à Calais. Sept antennes régionales vont par ailleurs être créées dès le début de l'année prochaine, celles-ci comprenant notamment des magistrats et des fonctionnaires du ministère des Finances. La première verra notamment le jour à Coquelles (Pas-de-Calais) mais d'autres seront installées au niveau des frontières italiennes et espagnoles.

123 officiers anti-passeurs actuellement en fonction

Gérald Darmanin, qui a rebaptisé l'actuel Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi d'étrangers sans titre (OCRIEST) en "office de lutte contre les passeurs", a rappelé que l'office comptait actuellement "123 fonctionnaires".

Dans le même temps, Gérald Darmanin a confirmé un renforcement de l'arsenal pénal contre les passeurs, renforcement qui sera précisé prochainement par le garde des Sceaux.

"Nous voyons une augmentation de 285% des bateaux depuis cinq ans", a déclaré le locataire de Beauvau, précisant que sur les 60% des migrants éligibles à une demande d'asile en France, seuls 5% en déposent une en France.

"Pas de remise en cause" des accords du Touquet

Le ministre de l'Intérieur a aussi affirmé lundi qu'il n'y aurait "pas de remise en cause" des accords du Touquet sur la frontière franco-britannique et souhaité un accord entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur l'immigration illégale dans la Manche.

Il faut un "accord Union européenne et Grande-Bretagne" car "cela ne peut pas être un simple accord de réadmission de migrants sur le territoire" français, a déclaré Gérald Darmanin, en ajoutant que le Premier ministre Jean Castex écrirait mardi à son homologue Boris Johnson pour lui proposer un accord.

Invité ce lundi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Gérald Darmanin avait appelé le Royaume-Uni à ouvrir un "accès légal à l'immigration" et à prendre "ses responsabilités" quelques jours après le terrible drame survenu au large de Calais.

"Nous souhaitons reprendre le dialogue avec le Royaume-Uni", a assuré Gérald Darmanin, "dès cette semaine s'ils le veulent".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles