La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 696,35
    -236,96 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Crise énergétique : Von der Leyen dévoile son plan d'urgence dans un "discours sur l'état de l'UE"

Pixabay

Comment promettre aux Européens qu'ils pourront se chauffer cet hiver et faire face à l'envolée des factures d'électricité ? La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, présente mercredi 14 septembre des mesures d'urgence lors de son "discours sur l'état de l'UE", exercice inspiré de la politique américaine. Ce discours politique annuel devant le Parlement européen à Strasbourg aura comme invitée d'honneur la Première dame ukrainienne Olena Zelenska, a annoncé mardi soir sur Twitter la cheffe de l'exécutif européen. "Le courage du peuple ukrainien a touché et inspiré le monde", a ajouté Ursula von der Leyen.

La dirigeante devrait, lors de cette allocution, dérouler ses propositions pour enrayer la flambée des prix de l'énergie à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, au moment où une inflation galopante menace l'économie du continent. Réunis vendredi, les ministres européens de l'Energie ont demandé à la Commission de préparer en quelques jours "une proposition solide et concrète". La commissaire à l'Energie, Kadri Simson a promis "des mesures sans précédent": "Il n'y a pas de baguette magique, mais nous pouvons amortir l'impact", a-t-elle affirmé à Strasbourg.

L'exécutif européen a déjà esquissé plusieurs pistes: un plafonnement des superprofits du nucléaire et des renouvelables, dont les coûts de production sont très en-deçà du prix du marché, pour les redistribuer ; des objectifs contraignants de réduction de la demande d'électricité ; une "contribution" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Électricité : la chasse aux profiteurs de crise est ouverte
Électricité : les recommandations de RTE pour éviter les coupures cet hiver
Rechute en vue pour le régime de retraite, les pistes pour la future réforme de l’assurance chômage… Le flash éco du jour
La Russie aurait versé 300 millions de dollars pour influencer des élections étrangères
Inflation : le Canada débloque 3,1 milliards de dollars pour aider les ménages les plus modestes