Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 899,22
    +64,36 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,27
    +9,03 (+0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0719
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 481,88
    -107,78 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,56
    -33,10 (-2,39 %)
     
  • S&P 500

    5 491,84
    +4,81 (+0,09 %)
     

Crédit immobilier : la hausse des taux ralentit, le bout du tunnel pour les emprunteurs ?

Pavel Muravev - Getty Images

Et si le cycle de hausse touchait à sa fin ? Les taux des crédits immobiliers ont de nouveau augmenté en octobre, comme depuis 2 ans. Mais le rythme de cette remontée a largement diminué, selon les courtiers : «Les hausses se situent entre 10 et 25 points, contre des augmentations pouvant atteindre 40 points les mois précédents», rappelle Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. Cette augmentation moyenne des taux avoisinerait même plutôt les 10 points, abonde Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux. Malgré cette relative accalmie dans la flambée des taux de crédit, les banques affichent désormais des taux supérieurs à 4% sur 20 ans et 4,5% sur 25 ans.

Au-delà des taux, une autre bonne nouvelle s’annonce pour les emprunteurs : l’offre de crédit se renforce. La moitié des banques ont décidé de stabiliser leur barème ce mois-ci, preuve supplémentaire du calme qui revient progressivement sur le marché du crédit immobilier, s’enthousiasme Maël Bernier. Depuis plus d’un mois, certains établissements ont même décidé de revenir sur le marché ou d’assouplir leurs conditions d’emprunt, à l’instar de Société générale, de la Banque postale, et même d’Hello Bank!. Selon nos informations, la filière de BNP Paribas accueille ainsi de nouveau des clients. Ce qui pourrait préfigurer d’un retour de sa maison mère. Mieux : «Une banque accepte à nouveau d’étudier les dossiers avec un financement de 110%», rapporte Sandrine Allonier. C’est-à-dire sans aucun apport personnel. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : ces quartiers sont devenus "invivables" pour certains Parisiens
Au moment de vendre leur maison, ils découvrent que la mairie a réservé 37,5 % de la parcelle
Rénovation énergétique : voici le mode de chauffage le moins cher, selon votre profil
Immobilier : les délais de vente flambent dans les grandes villes
Maison individuelle : les précautions à prendre si vous faites construire